Trains, avions, métro… les prévisions avant la grève de jeudi

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Avant la grève longue et complexe prévue à partir du mois d'avril, un premier mouvement de grogne a lieu jeudi 22 mars. Le trafic ferroviaire et aérien sera perturbé.

Les voyageurs vont devoir prendre leurs dispositions avant la journée de jeudi. Les syndicats représentatifs (CGT, Unsa, SUD, CFDT) appellent à la grève et organisent une "manifestation nationale" à Paris contre la réforme du ferroviaire, avec "plus de 25.000" personnes attendues. Cela va se traduire par des perturbations plus ou moins importantes du trafic des trains, des avions et des transports en commun. Europe 1 fait le point sur les prévisions de trafic.

Du côté des trains

Le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, a annoncé mercredi que 40% des TGV, 25% des Intercités et 50% des TER, tandis que 30% des trains d'Île-de-France seront assurés jeudi. Le PDG a précisé que la grève commencerait à se traduire dans les faits dès 19 heures mercredi et jusqu'à 8 heures du matin vendredi. 

"On va tout faire pour accompagner nos voyageurs. On va fermer les sièges de l'entreprise en région et au plan national pour que le maximum possible de personnels soient aux côtés des voyageurs" touchés par ce mouvement social, a promis Guillaume Pepy au micro de RTL.

Du côté des avions

Air France prévoit de maintenir 75% de ses vols moyen-courrier de et vers l'aéroport de Paris Charles-de-Gaulle et 60% des court-courrier à Orly et des transversales province. La compagnie aérienne prévoit par ailleurs de maintenir 100% de ses vols long-courrier.

La Direction générale de l'aviation civile avait auparavant indiqué que 30% des vols au départ et à l'arrivée des aéroports de Roissy, Orly et Beauvais seraient annulés jeudi.

Outre la défense de la fonction publique qui mobilise les fonctionnaires jeudi, l'USAC-CGT, premier syndicat de l'Aviation civile et deuxième parmi les contrôleurs aériens, a déposé un préavis de grève spécifique concernant les effectifs à la Direction générale de l'aviation civile (DGAC). Le syndicat évoque un trafic aérien en hausse de 10% et une baisse d'effectifs du même ordre.

Du côté des transports en commun

Les usagers de la RATP devraient être relativement épargnés. En effet, le trafic devrait être quasiment normal du côté des bus, tramways et métros. Les usagers des RER A et B devraient quant à eux être un peu plus impactés. La RATP annonce 3 trains sur 4 en moyenne pour les deux lignes de RER, avec dans le détail, 2 trains sur 3 en heure de pointe et un trafic quasiment normal aux heures creuses.