Grève SNCF du lundi 14 mai : les prévisions de trafic

, modifié à
  • A
  • A
Le taux de grévistes à la SNCF repart à la hausse pour la journée de lundi (photo d'illustration).
Le taux de grévistes à la SNCF repart à la hausse pour la journée de lundi (photo d'illustration). © FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Partagez sur :
Un TGV, TER et Transilien sur trois en moyenne circuleront lundi en France, au deuxième jour du neuvième épisode de grève contre la réforme ferroviaire, selon les prévisions de trafic annoncées par la direction de la SNCF. 

Le trafic ferroviaire sera "très perturbé" lundi avec en moyenne un TGV, TER ou Transilien sur trois prévu, selon les prévisions de trafic de la direction publiées dimanche, à la veille d'une nouvelle journée de mobilisation baptisée "journée sans cheminots".

Un "sursaut important" chez les grévistes. "On va avoir des taux de grévistes que l'on a jamais eu", prédisait Fabien Villedieu, délégué syndical Sud Rail, dimanche matin au micro d'Europe 1. À quelques heures de la journée de mobilisation, le directeur général de Transilien, Alain Krakovitch, a en effet communiqué des chiffres en hausse "de 15 à 20 points par rapport au dernier épisode de grève, en particulier un jour ouvré". 75,8% des conducteurs, 74,2% des contrôleurs et 36% des aiguilleurs ont annoncé qu'ils feraient grève. Un "sursaut important", selon les mots du responsable.  

Fortes perturbations. Pour cette 18ème journée de grève depuis début avril, les perturbations seront encore plus fortes sur les trains Intercités : seul un sur cinq devrait circuler. En Île-de-France, le trafic sera également "très perturbé" sur toutes les lignes de RER (A, B, C, D et E) avec parfois moins d'un train sur trois. "On va déconseiller à nous clients de venir en gare pour les lignes A, C, D, R, et les lignes de Saint-Lazare", a indiqué Alain Krakovitch. À l'international, deux trains sur cinq seront assurés en moyenne, sauf pour les Eurostar et Thalys (trafic quasi normal).

Concernant les TGV, les prévisions diffèrent selon les régions. La SNCF table sur 2 trains sur 5 vers l'Atlantique, un train sur 2 vers l'est, un train sur 3 vers le Nord et le sud-est, et un train sur 5 pour les inter secteurs. 

"Tolérance zéro" pour d'éventuels blocages. Prévenue "d'actions possibles de blocages de circulation des trains", la SNCF entend appliquer "une politique de tolérance zéro par rapport à ces actes", a en outre indiqué Alain Krakovitch, dimanche. "Nous avons pour cela mis en place un certain nombre de mesures d'anticipation avec les préfectures, avec les forces de l'ordre", a-t-il ajouté. 

Europe 1
Par Europe1.fr avec François Geffrier