"Gilets jaunes" : le maire de Saint-Etienne propose d'annuler la Fête des Lumières à Lyon

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le maire LR de Saint-Etienne Gaël Perdriau a proposé d'annuler la Fête des Lumières, à Lyon, en raison des manifestations qui sollicitent les forces de l'ordre.

Le maire LR de Saint-Etienne Gaël Perdriau a proposé jeudi d'"annuler" la Fête des Lumières, à Lyon, en raison des divers mouvements sociaux qui sollicitent les forces de l'ordre.

La répartition des forces de l'ordre en question. "Des manifestations importantes sont annoncées" dans la région Auvergne-Rhône-Alpes ces prochains jours, écrit Gaël Perdriau dans un tweet. "@gerardcollomb, ne serait-il pas plus raisonnable d'annuler la Fête des lumières à Lyon dans le contexte actuel ?", poursuit l'élu stéphanois, avançant que "cela permettrait une meilleure répartition des forces de l'ordre".

La traditionnelle Fête des Lumières à Lyon, qui se déroule de jeudi à dimanche et où sont attendus près de 2 millions de visiteurs, mobilisera plusieurs centaines d'agents des forces de l'ordre.

Interrogées par Le Progrès, la ville de Lyon et la préfecture ont indiqué qu'il n'a jamais été question d'annuler l'événement. "Cette édition de la Fête des lumières prendra place dans des circonstances particulières", avait souligné mercredi devant la presse Gérard Collomb, faisant de la sécurité de l'événement sa "priorité". Le préfet du Rhône Pascal Mailhos avait pour sa part évoqué une édition "singulière" marquée par "un risque terroriste, des manifestations des 'gilets jaunes' et une marche pour le climat" prévues samedi.

Le match Saint-Etienne-Marseille annulé. Par ailleurs, dans un contexte social tendu en pleine crise des "gilets jaunes", qui occupe depuis plusieurs semaines les forces de sécurité, le match de football entre Saint-Etienne et Marseille prévu dimanche a été reporté "à la demande de la préfecture de la Loire", selon la Ligue de football professionnel.