"Gilets jaunes" : "49 députés LREM ont reçu des menaces", selon l'élu Fabien Gouttefarde

, modifié à
  • A
  • A
Fabien Gouttefarde était lundi l'invité de Matthieu Belliard. 1:11
Fabien Gouttefarde était lundi l'invité de Matthieu Belliard. © Capture d'écran Europe1.
Partagez sur :
Au micro de Matthieu Belliard, le député de l'Eure a dénoncé les nombreuses menaces, parfois de mort, reçus par les députés de la majorité. 

Alors que le gouvernement peine à sortir de la crise des "gilets jaunes", les menaces contre les députés LREM se multiplient. Invité lundi soir de Mathieu Belliard sur Europe 1, le député LREM de l'Eure Fabien Gouttefarde a indiqué que 49 députés de la majorité avaient reçu des menaces. 

"Je peux vous indiquer qu'il y a 49 députés LREM qui ont reçu des menaces, allant de courriers de menaces de mort, jusqu'à l'effigie de pendus ou de guillotinés, jusqu'à des incendies dans leurs domiciles privés", a expliqué l'élu, alors que le gouvernement a annoncé des mesures pour répondre aux violences qui émaillent depuis plusieurs semaines les manifestations des "gilets jaunes". "On a atteint un cran supplémentaire", s'alarme-t-il. 

Aurore Bergé dévoile un courrier de menaces. Lundi, la porte-parole du groupe LREM à l'Assemblée, la députée Aurore Bergé, a dévoilé sur Twitter un "terrifiant" courrier lui étant adressé, et contenant des menaces de mort. "Vouloir nous faire vivre sous la menace est inadmissible", écrit la députée, "penser que l'on cédera à la peur est mal connaître les députés LREM". 

"J'ai reçu des menaces de mort, des menaces de viol (...) c'est quasiment quotidien (...) je ne parle même pas des réseaux sociaux qui sont devenus une poubelle extraordinaire", a-t-elle ensuite développé sur BFM Business.

>> De 17h à 20h, c’est le grand journal du soir avec Matthieu Belliard sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

La maison d'une députée emmurée dimanche. Vendredi, c'est le député Jean-François Mbaye qui avait annoncé son intention de porter plainte après avoir reçu une lettre raciste. Une mésaventure également connue quelques mois plus tôt par la députée Laetitia Avia.  

Les attaques ou dégradations contre les domiciles d'élus se sont également multipliées ces dernières semaines. Dimanche, l'élue de Vendée Patricia Gallerneau s'est retrouvée bloquée chez elle par un mur de parpaings érigé par des inconnus pendant la nuit, devant sa maison de Talmont-Saint-Hilaire.