Gaspillage alimentaire : "Il faut prévoir une liste de course et s'y tenir", conseille Yves Camdeborde

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
À l'occasion de la journée nationale anti-gaspillage, le chef cuisiner Yves Camdeborde propose au micro d'Europe 1 des solutions simples pour éviter le gaspillage alimentaire.
INTERVIEW

En France, le gaspillage alimentaire représente 29 kilos d'aliments par personne et par an. À l'occasion de la journée nationale anti-gaspillage, le chef cuisiner Yves Camdeborde a expliqué au micro d'Europe 1 comment réduire la masse de nourriture, parfois encore emballée, jetée chaque jour à la poubelle. 

Utiliser les produis "même un peu défraîchis" 

"La chose la plus simple, c'est de prévoir une liste de course, et de s'y tenir", affirme-t-il. En bref, acheter en moins grande quantité pour éviter de voir les produits périmer. "Ce serait déjà un grand pas en avant si tous les citoyens n'achetaient au marché que ce qu'il leur faut pour cuisiner." Le chef cuisiner appelle à éviter la surconsommation qu'encouragent les grandes surfaces. "Il y a beaucoup de choix, beaucoup de couleurs… On y a la même tentation d'acheter que dans un magasin de jouets !"

Yves Camdeborde rappelle aussi que l'on peut utiliser en cuisine des produits "même un peu défraîchis". Il donne un exemple pratique : "Si on achète des carottes en début de semaine, on peut commencer par les manger crues, tant qu'elles sont encore très fraîches. Au bout de deux ou trois jours, on les cuit à l'étuvée. Et s'il en reste une ou deux en fin de semaine, même si elles nous paraissent un peu passées, pourquoi ne pas les mettre dans un pot-au-feu ?"

Quant aux produits laitiers, notamment les yaourts, ils peuvent être consommés plusieurs jours après la date de péremption indiqués sur l'emballage, indique le chef. 

"Verbaliser" les magasins qui gaspillent

Les foyers ne sont bien entendus par les seuls à gaspiller. Si Yves Camdeborde note des "efforts" de la part de la grande distribution, il dénonce avec force les magasins qui continuent à jeter des kilos de nourriture non périmée. "Il faut absolument les verbaliser. Ce n'est pas possible de faire ça alors qu'il y a des gens qui n'ont pas à manger."

Europe 1
Par Laetitia Drevet