"Je crois à la fidélité, on l'a fait depuis 38 ans", indique Michel Mathieu. 2:00
  • Copié
Ugo Pascolo
Au micro de Pierre de Vilno, le directeur général de LCL Michel Mathieu revient sur les 38 ans de sponsoring de l'ex-Crédit Lyonnais avec la Grande Boucle.

C'est un homme qui aime la fidélité. Une semaine après le départ du Tour de France 2019, Michel Mathieu, le directeur général de LCL, est au micro de Pierre de Vilno et explique pourquoi sa banque est depuis de nombreuses années le principal sponsor de cette course mythique. 

"On a choisi de sponsoriser le Tour parce qu'il est gratuit"

"Nous sommes sponsor du Tour depuis 38 ans, et nous avons 32 ans de Maillot jaune", se félicite Michel Mathieu au micro d'Europe 1. "C'est une vielle histoire de fidélité". Dans un pays où l'argent et le sport n'ont pas une bonne image, sponsoriser un événement de l'envergure du Tour aurait pu être vu comme un problème, mais pour Michel Mathieu il faut retenir l'image sportive positive. "Si on a choisi de sponsoriser le Tour de France, c'est parce qu'il est gratuit : tous les Français peuvent le voir, et 12 millions d'entre eux se pressent sur le bord de routes sans avoir besoin de payer leur place. Ce qui n'est pas le cas avec le foot par exemple", explique-t-il. 

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Pierre de Vilno sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

 

Loin des paillettes du ballon rond et des montants de transfert à plus de 200 millions d'euros, le cyclisme a su rester plus simple. "Il y a beaucoup moins d'argent, et quand on voit les cyclistes arriver à la fin de l'étape - ce vendredi ils doivent parcourir 230 kilomètres [entre Belfort et Chalon-sur-Saône, ndlr] -, on se dit que ce sont de formidables sportifs". Quant aux problèmes de dopages qui ont gangrené l'histoire du Tour, Michel Mathieu balaie l'argument d'un revers de la main : "maintenant, ces problèmes sont réglés. Je crois à la fidélité, on l'a fait depuis 38 ans, même quand le bateau bougeait. Et aujourd'hui il ne bouge plus".