En plus de la grève SNCF, des travaux à la gare Montparnasse perturbent la circulation des trains

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
A la grève SNCF s'ajoute des travaux d'aiguillages qui démarrent samedi matin à la gare Montparnasse à Paris et dureront jusqu'à dimanche 13 mai.

La circulation des trains devrait encore être compliquée cette semaine. De nouvelles journées de mobilisation des cheminots sont prévues mardi et mercredi prochains. Mais à la grève s'ajoute des travaux d'aiguillages qui démarrent samedi à la gare Montparnasse à Paris et dureront jusqu'au dimanche 13 mai.

Dix-sept voies en travaux. Pendant plus d'une semaine, seuls les quais aux extrémités de la gare seront accessibles. Au milieu, 17 voies seront en travaux pendant neuf jours et 150 ouvriers seront mobilisés 24 heures sur 24. "L'opération est particulière car les 17 aiguillages seront remplacés en même temps", explique Guillaume Marbach, directeur adjoint du réseau Île-de-France. "Le choix qu'on a fait est de concentrer ces opérations en un temps unique mais aussi de limiter au maximum les impacts pour nos clients". Ces jours-là, la SNCF espère maintenir 60 à 80 % des TGV et un transilien sur deux.

Cela devrait être plus compliqué lors des jours de grève. "On verra quel va être l'effet de la grève, en plus des travaux. Mais on va essayer de maintenir au maximum le plan de transport qui avait été prévu initialement", assure Alain Krakovitch, le directeur général du Transilien, qui ajoute qu'il était hors de question de déplacer le chantier car celui-ci était prévu depuis deux ans. "On avait vraiment besoin de les maintenir. "

Aussi du 19 au 21 mai. Ces travaux d'aiguillages dureront jusqu'à dimanche 13 mai et recommenceront du 19 au 21 mai. Au total, ce seront ainsi quatre jours - les 13, 14, 18 et 19 mai - durant lesquels le trafic sera perturbé à la fois par la grève et par ces travaux.

Un trafic quasi normal samedi

Trafic "quasi normal" pour les TER, "normal" sur les TGV. La SNCF prévoit samedi quatre trains Intercités sur cinq, un trafic "quasi normal" pour les TER, tandis que le trafic sera "normal" pour les TGV, Transiliens et à l'international, a précisé la direction dans un communiqué.