Éducation : les élèves de CE1 et de seconde évalués dès septembre

  • A
  • A
Les élèves de quatre niveaux seront désormais évalués en début d'année 1:20
Les élèves de quatre niveaux seront désormais évalués en début d'année © AFP
Partagez sur :
Deux nouvelles classes vont être évaluées dès le début de l'année, à partir de cette rentrée 2018. Emmanuel Macron en avait fait une promesse de campagne.

Ce sera le 3 septembre. La rentrée des classes approche à grands pas, avec des nouveautés cette année. De nouvelles évaluations nationales vont être mises en place dès la deuxième quinzaine de septembre pour les élèves du primaire et du lycée. Emmanuel Macron en avait faire une promesse de campagne pour mieux connaître le niveau des élèves. Désormais, les élèves de CP, de 6ème mais aussi ceux de CE1 et de seconde seront évalués.

Quatre classes évaluées. "Une véritable culture de l'évaluation doit se déployer" en France, écrit le Premier ministre Édouard Philippe dans ses directives pour l'Éducation, publiées au cœur de l'été. Concrètement, on donc maintient les deux évaluations en CP (en septembre et en février), et celles pour les élèves de 6ème, comme l'an dernier. Mais pour la rentrée 2018, de nouveaux tests vont être mis en place pour les élèves de CE1 et ceux de seconde.

Des tests en français et en maths. En CE1, il s'agira de trois séances de 20 minutes en français et en maths pour des épreuves de lecture à voix haute, d'orthographe ou encore de calcul mental. Les parents recevront les résultats de leur enfant, comme pour les CP. Quant à la classe de seconde, le test se déclinera en deux évaluations de 50 minutes (en français et en maths) pour tous les élèves, qu'ils soient en filière générale, pro ou technologique. 

Pour quel objectif ? L'idée est d'avoir une photo la plus exacte possible du niveau des élèves. Les statistiques montrent déjà qu'un élève sur cinq ne maîtrise pas la langue française à l'entrée au collège et qu'un élève sur trois seulement a le niveau requis en maths. 

Europe 1
Par Virginie Salmen, édité par Marthe Ronteix