Mort de Pierre Bellemare : "Je suis extrêmement ému de la perte de ce grand papa d’Europe 1", souligne Laurent Guimier

, modifié à
  • A
  • A
Laurent Guimier a confié avec émotion ses souvenirs d'auditeur de Pierre Bellemare. 0:21
Laurent Guimier a confié avec émotion ses souvenirs d'auditeur de Pierre Bellemare. © Kenzo TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :
"Pierre Bellemare était le pilier, le géant, l’inventeur de dizaines d’émissions de radio, de concepts qu’on a l’impression qu’il a tout inventé", estime le directeur général d'Europe 1.

Géant de la télévision et la radio, Pierre Bellemare est mort dans la nuit de samedi à dimanche à l'hôpital Foch à Paris, à 88 ans. Cette voix, reconnaissable entre toutes, qui a bercé des générations d'auditeurs, s'est éteinte. Pierre Bellemare était affaibli depuis plusieurs semaines. 

Un "pilier" et un "géant". "Je suis terriblement ému", avance Laurent Guimier, directeur général d'Europe 1, qui avait partagé l'antenne de la station avec Pierre Bellemare lors d'une émission Les pieds dans le plat. "Pierre Bellemare était le pilier, le géant, l’inventeur de dizaines d’émissions de radio, d’intentions, de concepts qu’on a l’impression qu’il a tout inventé", estime-t-il. Laurent Guimier est également revenu sur la voix de ce géant de l'audiovisuel. "C’est d’abord une voix qui, en 60 ans, n’a pas varié", poursuit-il.

"Papa d'Europe 1". Laurent Guimier a également partagé ses souvenirs d'enfance, l'oreille collé au poste sur Europe 1. "Pour moi, enfant d’Europe 1, qui écoute cette radio depuis 40 ans, quand j’étais gamin en rentrant de l’école j’écoutais 20 millions cash. J’écoutais les Histoires extraordinaires de Pierre qui faisaient peur au petit garçon que j’étais", se remémore-t-il. Entré à la radio de la rue François 1er dans les années 50, Pierre Bellemare en était indubitablement une figure tutélaire. "Je suis extrêmement ému de la perte de ce grand papa d’Europe 1 parce qu’il était au tout début de l’histoire de cette station dans les années 50. Il était là pour inventer les premiers jeux", poursuit-il. 

"Il faut que l'on rende hommage à cet inventeur incroyable". "Ce matin, je pense que toute la famille d’Europe 1 qui va communier autour de son nom. Il faut que l’on rende hommage à cet inventeur incroyable. On va penser très fort à sa famille et à lui", conclut-il.