Démantèlement d'une filière d'immigration clandestine indienne en France et Allemagne

, modifié à
  • A
  • A
Migrants
La filière reposait sur "l'obtention indue de visas touristiques". © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :
Six personnes de nationalité indienne ont été interpellées mardi en région parisienne lors d'une opération policière franco-allemande.

Une filière d'immigration clandestine indienne à destination de l'Europe a été démantelée mardi lors d'une opération des polices française et allemande, a-t-on appris mercredi de source proche de l'enquête. Six personnes de nationalité indienne, présentées comme des organisateurs, ont été interpellées en région parisienne par les policiers de l'Office central pour la répression de l'immigration irrégulière et de l'emploi d'étrangers sans titre (Ocriest). Parallèlement, huit familles d'immigrants illégaux ont été arrêtées en Allemagne au cours de cette opération menée conjointement par les polices française et allemande, avec le renfort d'Europol.

Faux touristes. Selon l'Ocriest, la filière reposait sur "l'obtention indue de visas touristiques", grâce à la création de faux comptes bancaires gonflant artificiellement le patrimoine des candidats au départ : vrais immigrants clandestins mais faux touristes. La France constituait la porte d'entrée de cette filière mais, arrivés dans l'Hexagone, les immigrés clandestins étaient transportés en train, en bus ou via un chauffeur de VTC complice, vers l'Allemagne, principalement dans la région de Dresde, mais aussi vers le Portugal. Une fois sur place, ils travaillaient au noir.

25.000 euros pour une famille. Comme l'a révélé Le Parisien, les enquêteurs de l'Ocriest ont pu établir les tarifs pratiqués par cette filière d'immigration clandestine au départ de la province indienne du Gujarat : 7.000 euros pour une personne seule, 10.000 pour un couple et 25.000 euros pour une famille.

L'enquête est menée par un juge d'instruction du tribunal de Bobigny. La garde à vue des six suspects interpellés en France peut durer jusqu'à 96 heures.