Décès de l'ex-ministre des Anciens combattants Hamlaoui Mekachera

, modifié à
  • A
  • A
Hamlaoui Mekachera est mort mercredi.
Hamlaoui Mekachera est mort mercredi. © AFP
Partagez sur :
Le ministre en charge des Anciens combattants sous la présidence de Jacques Chirac est mort mercredi à l'âge de 88 ans. 

Hamlaoui Mekachera, ministre en charge des Anciens combattants sous la présidence de Jacques Chirac (2002-2007), et lui-même ancien combattant des guerres d'Indochine et d'Algérie, est mort mercredi à l'âge de 88 ans, a indiqué jeudi une source officielle.

"Un illustre prédécesseur". Né en Algérie le 17 septembre 1930, ce petit-fils et fils d'officiers français "choisit la France au temps de l'indépendance", a souligné la secrétaire d'État auprès de la ministre française des Armées, Geneviève Darrieussecq, dans un communiqué saluant la mémoire d'"un illustre prédécesseur".

Il oeuvre pour la reconnaissance du rôle des harkis. Officier d'infanterie en Algérie en 1958, Hamlaoui Mekachera poursuit sa carrière militaire en France à partir de 1962. Dans les années 1970, il entame une nouvelle carrière en tant que directeur d'hôpital. Secrétaire d'État puis ministre des Anciens combattants de 2002 à 2007, il oeuvre pour la reconnaissance du rôle des harkis dans la guerre d'Algérie. Grand officier de la Légion d'honneur, président du Conseil national des Français musulmans rapatriés, il avait publié en 2013 une biographie intitulée Un seul cœur, un seul drapeau. De l'école des enfants de troupe au ministère des Anciens combattants.