On vous présente un État méconnu (et sublime) de l'Australie

, modifié à
  • A
  • A
Ile, plage 7:14
Rottnest Island, île paradisiaque à 20 km au large de Perth © JanLeMann/Pixabay
Partagez sur :
Chaque jour de l’été, Europe 1 vous fait découvrir une nouvelle destination : ce mardi, le chroniqueur de l’émission "Et si on partait ?" Jean-Bernard Carillet, vous emmène en Australie-Occidentale. Auteur pour le Lonely planet vous propose de visiter cet état recouvert de coins sauvages et naturels hors du commun.

Sydney, Canberra, Melbourne. Voilà les lieux auxquels on pense en premier lorsqu’on parle de l’Australie. Mais connaissez-vous l’Australie-Occidentale ? Jean-Bernard Carillet vous fait découvrir cet État de l’ouest de l’Australie, idyllique mais aussi quelque peu étrange. Peu connu du commun des mortels, ce territoire regroupe des coins sauvages et naturels d’exception entre les chutes d’eau horizontales, les gorges labyrinthiques rougeoyantes ou même les quelques marsupiaux qu’ils le peuplent. Et les activités ne manquent pas : randonnée à pied ou en 4x4, plongée en cage avec les requins ou tout simplement baignade en eau douce : notre chroniqueur Jean-Bernard Carillet, auteur pour le Lonely Planet, vous donne ses bons plans pour visiter cet État riche en surprise.

Perth, une ville isolée mais dynamique

"Aujourd’hui, direction l’Australie-Occidentale. C’est le plus vaste mais le moins connu des Etats de l’Australie. Grand comme cinq fois le France, cet Etat est particulièrement peuplé. C’est la grande aventure au quotidien. Et la capitale vaut le détour. Il s’agit de Perth. Cette ville se caractérise par son isolement extrême. La ville la plus proche, Adelaïde, est à plus de 2.600 km. Néanmoins, elle est très dynamique, attirant, de ce fait, de nombreux Français venus s’y installer. Et le soleil y est toute l’année. C’est aussi l’une des villes les plus ventées au monde.

A 20 km au large de Perth, se trouve Rottnest Islande. C’est une île paradisiaque que l’on découvre uniquement à pied ou à vélos. Les voitures y sont interdites. Vous pourrez y accéder en ferry en moins de 45 minutes. La visite de l’île se fait en une journée car elle est petite. Et c’est un vrai régal : on se balade de baie en baie, de plage idyllique en plage idyllique et de crique en crique, en profitant du sable blanc et de l’eau turquoise. C’est tout simplement le bonheur. Bien évidemment, j’ai succombé au rituel du selfie avec le quokka, un petit marsupial endémique de l'île, sympathique et curieux, qui n'hésite pas à s'approcher des visiteurs (mais ne le touchez pas et ne le nourrissez pas). L’hashtag #quokkaselfie rassemble quelque 30.000 photos avec selfie.

Nigaloo Reef, un parc d’exception parfait pour la plongée

Si vous êtes féru de plongée, Nigaloo Reef Marine Park, c’est le must de la plongée. Ce parc, baigné par l’océan Indien, longe la côte nord-ouest de l’Australie sur plus de 250 km. Ce parc marin est réputé dans le monde entier pour abriter de mai à juin des requins baleines, qui viennent se gaver de plancton, une espèce totalement inoffensive…

Les snorkelers (individus pratiquant la randonnée palmé) ont l’assurance d’observer ces magnifiques (et inoffensives) créatures dans leur milieu naturel. Et la biodiversité de ce parc, exceptionnelle, ne se limite pas aux requins baleines. Toute l’année, des raies mantas peuvent y être rencontrées, ainsi que des dugongs, des tortues et même des baleines à bosse.

Horizontal Falls, "les chutes horizontales"

Horizontal Falls est l’une des curiosités les plus spectaculaires de la région des Kimberley. Ce sont "des chutes horizontales". En réalité, il ne s'agit pas de chutes d'eau, mais d'un phénomène naturel lié aux forts courants de marée qui s'engouffrent à travers un chenal dans l'archipel des Buccaneers. L'intensité varie en fonction des marées, qui peuvent atteindre 11 mètres.

La colossale poussée de la masse d'eau, à marée montante ou descendante, provoque un courant extrêmement fort dans ces deux chenaux, avec des tourbillons et une "chute" qui peut atteindre quatre mètres. On peut observer le phénomène de très près à bord de puissantes vedettes, qui "chevauchent" ces chutes. Il vaut mieux vaut avoir le cœur bien accroché ! L’autre option possible pour savourer le spectacle comme il se doit c’est le survol du site (et de l'ensemble du merveilleux archipel des Buccaneers) à bord d'un petit avion touristique.

Bungle Bungles et Lake Argyle

En Australie-Occidentale, la nature ose toutes les extravagances. On en prend toute la dimension dans la chaîne des Bungle Bungles, inscrite au patrimoine mondial de l'Humanité. Ce massif hors du commun, complètement isolé dans la région des Kimberley, vous donnera le sentiment de pénétrer dans un autre univers.

Au milieu de l'immensité de l'Outback rougeoyant surgissent des dômes en forme de gros pains de sucre, striés de bandes orange, grises et noires. Cette fantasmagorie de pierre est due à l'érosion, qui au fil du temps a grignoté les différentes couches de sédiments jusqu'à façonner ces œuvres d'art naturelles. On peut randonner, d’ailleurs, au milieu des gorges labyrinthiques qui se faufilent dans ce dédale magique en compagnie d'un guide. Par endroits on admire des gravures rupestres laissées par les aborigènes. Vu d'en haut, lors d'un vol touristique en hélicoptère ou à bord d'un petit avion de tourisme, le paysage se dévoile de manière encore plus incroyable : les dômes gigantesques ressemblent à des alvéoles d'une ruche.

Autre lieu naturel phare : Lake Argyle. C'est la plus grande réserve d'eau douce du pays. Tout au nord de l'Australie-Occidentale, ce lac artificiel est une véritable mer intérieure, dont les eaux sombres sont parsemées de dizaines d'îles et d'îlots. Un spectacle féerique vu d'avion ou au ras des flots, à bord d'un bateau ou d'un kayak. On peut même s'y baigner sans danger. Accordez-vous un pur moment de détente au Lake Argyle Resort, un bel hôtel-camping surplombant le lac.

Autres lieux méconnus à découvrir en Australie

Si vous êtes à la recherche de frisson, un plongeon en cage pour observer les requins blancs dans le secteur de Port Lincoln est parfait pour vous.

Autre expérience à faire absolument : la péninsule de Cape York. C’est la dernière grande région sauvage d’Australie. Elle est deux fois plus grande sur la Bavière mais compte seulement 180.000 habitants. La visite est à faire en 4X4.

Enfin, il y a Kangoroo Islande. Située à 110 km au sud-ouest d’Adélaïde, cette île de 150 km de longs sur 60 km de large est un haut lieu de l’écotourisme et un paradis pour la plongée, avec des eaux cristallines riches en vie marine."

Europe 1
Par Jean-Bernard Carillet