Aude : une sinistrée reçoit un PV de stationnement pour sa voiture détruite par les inondations

  • A
  • A
L'assurance de Patricia a finalement payé l'amende (photo d'illustration).
L'assurance de Patricia a finalement payé l'amende (photo d'illustration). © ERIC CABANIS / AFP
Partagez sur :
Une habitante de l'Aude a reçu un PV de 35 euros car sa voiture est restée stationnée trop longtemps sur le parking municipal dans l'attente du passage des assurances.

Un malheur n'arrive jamais seul, dit-on. Une habitante de l'Aude, victime des inondations mi-octobre, a eu la désagréable surprise de recevoir une amende de stationnement pour sa voiture… emportée par les flots, rapporte mercredi La Dépêche.

Immobilisée pour les assurances. Patricia, habitante de Conques-sur-Orbiel, près de Carcassonne, avait vu sa Peugeot 206 détruite par la boue lors des inondations des 15 et 16 octobre. Immobilisée, la voiture avait été regroupée avec d'autres épaves sur le parking de l'école primaire, "avec l'accord de la municipalité", indique le quotidien régional. Ceci afin de faciliter le travail des experts en assurance.

Sauf que l'expert de Patricia a un peu trop traîné. "Début novembre, nous avons reçu un appel pour nous avertir qu’on devait absolument enlever la 206 du parking, sous peine d’être sanctionnés. Mais l’expert n’est venu que le 21 novembre… Jusqu’à cette date je n’avais pas de solution, je ne pouvais pas la porter sur mon dos", raconte-t-elle à La Dépêche, assurant avoir prévenu la mairie.

"Je suis sous le choc". Sauf que le 4 décembre, Patricia a eu la désagréable surprise de recevoir dans sa boîte aux lettres un PV de 35 euros pour… stationnement abusif. "L’amende datait du 26 novembre. Je suis encore sous le choc. Quel manque d‘humanité de la part des fonctionnaires de police. Je n’ai pas choisi de déplacer ma voiture sur ce lieu, et en plus on me punit ", déplore-t-elle. Le maire a assuré de "pas être au courant". Finalement, c'est l'assurance qui a réglé l'amende.