08/03/2018 - 20h03

Affaire Maëlys : "C'est une double peine qui a été infligée aux parents"

© Capture d'écran BFMTV

Les parents de Maëlys se sont exprimés jeudi pour la première fois, depuis que le corps de leur petite fille a été retrouvé, après les aveux de Nordahl Lelandais.

Jeudi, en fin d'après-midi, les parents de Maëlys, accompagnés de leur avocat, avaient convoqué les journalistes dans un hôtel de Lyon. C'est la première fois que Joachim De Araujo et sa compagne Jennifer se sont exprimés depuis que le corps de leur petite fille a été retrouvé, après les aveux de Nordahl Lelandais, son meurtrier présumé.

"Ce tueur d'enfants a anéanti notre avenir". La mère de Maëlys s'est d'abord adressée à sa fille. "Tu es une fille exceptionnelle. Nous sommes fiers de toi. Tu laisses un grand vide, la maison est triste sans toi. Tes sourires, tes blagues nous manquent. Nous avons eu la chance d'avoir partagé ta vie pendant neuf années [...] Ce tueur d'enfants a anéanti notre avenir [...] Tout ce qu'il a fait est inexcusable et impardonnable. Sois certaine que ton assassin est en prison et que justice te sera rendue."

Les parents de Maëlys disent avoir subi "rumeurs" et "insultes". Le père de Maëlys a à son tour pris la parole pour souligner les difficultés qu'a traversé sa famille depuis la disparition de leur enfant. "Nous avons eu à subir des épreuves dont nous nous serions bien passés", indique t-il, faisant la liste de "rumeurs", des "insultes", des "leçons de morale". "La famille du mis en cause n'a fait état d'aucune compassion envers Maëlys et d'aucune empathie envers nous", a-t-il ajouté.

L'avocat des parents, Me Rajon s'est également exprimé pour dénoncer une "double peine infligée" aux parents de Maëlys. "Il aura fallu attendre six mois pour que le mis en cause s'exprime [...] C'est une véritable prise d'otage". Attaquant ouvertement la défense de Nordahl Lelandais, le conseil des parents de Maëlys a poursuivi : "Dès la soirée du mariage, mes clients avaient repéré l'attitude suspecte du mis en cause. Dans la vidéo nous avons reconnu la voiture de Lelandais. Nous avons vu dans cette vidéo une frêle silhouette et des détails de la robe de Maëlys. Comment la défense a-t-elle pu affirmer le contraire ?" 

Nordahl Lelandais a reconnu avoir "tué involontairement" Maëlys

Le 14 février, Nordahl Lelandais a reconnu avoir "tué involontairement" Maëlys. Il avait jusque là toujours nié son implication. La petite fille de 8 ans avait disparu dans la nuit du 26 au 27 août lors d'une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin, dans l'Isère.