Affaire Geneviève Legay : le procureur de Nice va être muté à Lyon

  • A
  • A
Jean-Michel Prêtre devrait être muté en tant qu'avocat général à Lyon.
Jean-Michel Prêtre devrait être muté en tant qu'avocat général à Lyon. © VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :
Alors qu'il avait initialement dédouané les policiers après la charge policière dont avait été victime Geneviève Legay, en mars, Jean-Michel Prêtre avait ensuite reconnu leurs implications.

Le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre, va être prochainement muté à Lyon où il doit devenir avocat général, selon des informations de Libération publiées lundi et dont Europe 1 a eu confirmation. Cette nomination, correspondant de facto à une rétrogradation, doit être examinée en septembre par le Conseil supérieur de la magistrature. 

Revirement sur l'implication des policiers

Fin mars, après une charge policière lors de laquelle la septuagénaire Geneviève Legay avait été blessée, le procureur de Nice avait d'abord dédouané les forces de l'ordre. Il avait ensuite indiqué, le 29 mars, qu'elle avait été poussée par un fonctionnaire de police, contrairement à ses premières déclarations.

Fin juillet, Le Monde avait révélé qu'il avait d'abord voulu ne pas mettre Emmanuel Macron dans l'embarras en reconnaissant l'implication des policiers dans la charge ayant causé les blessures de Geneviève Legay, 73 ans, qui a eu plusieurs côtes cassées et des fractures au crâne. Le chef de l'État avait alors enjoint la septuagénaire à faire preuve d'une "forme de sagesse".

Des critiques sur l'enquête

 

Il était également reproché au procureur de la République de Nice d'avoir confié l'enquête sur les blessures de la septuagénaire à la sûreté départementale dont la cheffe est la compagne du commissaire chargé du commandement le 23 mars, pendant l'acte 19 des "gilets jaunes".