Une prime aux professeurs des écoles ?

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Vincent Peillon négocierait avec les enseignants du primaire pour une prime de 400 euros par an.

En pleine grogne contre la réforme des rythmes scolaires, le ministre de l'Education serait prêt à faire un geste financier en direction des professeurs des écoles. D'après Les Echos, Vincent Peillon serait en discussion avec les syndicats pour s'entendre sur une prime annuelle de 400 euros versée aux 300.000 enseignants du primaire sur le modèle de l'indemnité de suivi et d'orientation des élèves (Isoe)perçue par ceux du secondaire. Celle-ci représente toutefois une somme bien plus importante de 1.200 euros. 

Les négociations porteraient également sur le grade, selon le site du quotidien. "La qualification 'hors classe', qui accélère la carrière des enseignants et leur assure une retraite plus confortable" serait ouverte à un nombre plus important d'enseignants du premier degré pour rattraper le ratio des professeurs concernés dans le secondaire.

"Le ministre refuse de s'exprimer sur le sujet", précise Les Echos. "Reste une question : qui va payer ?" Le financement pourrait en partie être dégagé grâce aux coupes déjà effectués : une prime annuelle de 400 versée aux enseignants du CM1 et CM2 pour faire passer les évaluations qui n'a pas été reconduite et des stages de remise à niveau, eux aussi suspendus.