Un cadre de Biogaran s'est suicidé

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

L'adjoint au directeur du développement de Biogaran, la filiale en charge des médicaments génériques des laboratoires Servier, s'est suicidé le 20 avril en se jetant sous un train à la gare de la Garenne-Colombes, dans les Hauts-de-Seine. Contactés, les laboratoires Servier n'ont pas souhaité "commenter cette affaire privée", a affirmé une porte-parole. "L'homme s'est suicidé le 20 avril vers 19h10 en se jetant du quai de la gare de la Garenne-Colombes sous un train en provenance de la gare Saint-Lazare de Paris. Il est décédé sur le coup", a précisé cette source, ne disposant pas d'éléments pouvant expliquer son geste.

Agé de 34 ans, Alexandre Bommart occupait le poste d'adjoint au directeur du développement chez Biogaran et travaillait depuis 2000 pour les laboratoires Servier, selon son profil professionnel consulté sur le site du réseau social professionnel Viadeo. Après des semaines d'un scandale qui a provoqué une onde de choc dans le système français du médicament, les laboratoires Servier, qui ont commercialisé un anti-diabétique baptisé Mediator, sont plongés dans une tourmente judiciaire.