Saclay : accord pour des fouilles archéo

  • A
  • A
Partagez sur :

L'Etablissement public Paris-Saclay (EPPS), chargé de l'aménagement du futur campus sur le plateau de Saclay, et l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) ont signé vendredi à Orsay (Essonne) un accord-cadre portant sur les recherches archéologiques sur le site.  Les travaux d'aménagement du futur campus, qui doit accueillir d'ici 2020 10.000 chercheurs et 30.000 étudiants, "sont susceptibles de révéler d'importants ensembles archéologiques", ont précisé l'EPPS et l'Inrap.

A ce jour, 300 hectares ont été diagnostiqués et 25 hectares fouillés sur le plateau de Saclay par les chercheurs de l'Inrap, a rappelé son directeur général. Les chercheurs ont ainsi pu mettre au jour des "vestiges archéologiques, dans certains cas particulièrement bien conservés", selon Olivier Blin, archéologue et responsable scientifique pour la région, qui cite notamment la découverte d'un village du Premier Age de fer à Gif-sur-Yvette (Essonne), un site "tout à fait exceptionnel, quasiment unique à l'heure actuelle en Ile-de-France".