Perpignan : des producteurs en colère

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Les producteurs de fruits et légumes des Pyrénées-Orientales ont lancé Vendredi "un appel au secours", en déversant une cargaison de pêches devant le consulat d'Espagne à Perpignan, pour dénoncer les faibles prix des produits et solliciter l'aide du gouvernement. "La France, l'Espagne et l'Italie doivent discuter parce que sans cela, on ne pourra pas continuer à travailler", affirme Yves Haris, producteur de pêches et président de la section fruit auprès de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA).

"Des mesures doivent être prises pour stabiliser le marché et faire en sorte que tout le monde, producteur comme distributeur, puisse vivre de ce métier", suggère-t-il, dénonçant une différence de prix de "50 à 60 centimes" le kg entre pêches espagnoles et pêches