ONF : une taxe pour les communes forestières

  • A
  • A
Partagez sur :

Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a annoncé mercredi que les communes forestières allaient verser dorénavant une taxe de deux euros l'hectare à l'Office national des forêts (ONF) afin d'"améliorer la situation financière" de l'établissement public. Bruno Le Maire a fait cette annonce lors de la présentation du budget 2012 du ministère de l'Agriculture.

Dans ce budget, "globalement stable" à 3,6 milliards d'euros, le gouvernement a porté un "effort exceptionnel" à l'ONF qui, cet été, a été confronté à une grave crise avec quatre suicides d'agents patrimoniaux (ex-gardes forestiers). L'ONF bénéficiera d'une participation de l'Etat de 166 millions d'euros, dont 46 millions à titre exceptionnel, a précisé le ministre.

En plus, Bruno Le Maire a annoncé que les communes propriétaires de forêts payeront une taxe de deux euros l'hectare. Le ministre a écarté l'hypothèse d'une contribution plus élevée, jusqu'à quatre euros, comme il en avait été question un moment. La somme devrait rapporter près de six millions d'euros. En échange, les communes seront autorisées à commercialiser une quantité supérieure de bois, entre 10 et 11 millions de m3, soit une progression de 25 à 35%.