Moussaoui : "musulmans, 1ères victimes" (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

"Nous avons décidé d’envoyer une délégation pour participer à la messe de Noël de nos frères coptes vendredi, en France", a indiqué mercredi matin Mohammed Moussaoui, le président du Conseil français du culte musulman alors que des menaces contre des églises coptes en France ont été lancées après l'attentat antichrétien d'Alexandrie qui a fait 21 morts. Et, a-t-il ajouté, "ces minorités chrétiennes doivent être en mesure de pratiquer leur religion en toute sécurité". Pour lui, "ce sont les musulmans les premières victimes de cette violence qui est commise en leur nom".