Metallos à Strasbourg: Thibault "scandalisé"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le numéro un de la CGT, Bernard Thibault, a affirmé jeudi qu'il était "scandalisé" par la "réception brutale" des métallurgistes par les forces de police, mercredi à Strasbourg, et a dénoncé le comportement de la police qui assimile les manifestants à "des délinquants".

"Je suis scandalisé par ce que j'apprends du déroulement de la journée de manifestation" mercredi, où des salariés "belges, luxembourgeois, français, voulaient être reçus et entendus parce qu'ils sont confrontés à la stratégie d'un même groupe, qui s'appelle Monsieur Mittal", a affirmé le secrétaire général de la CGT.

"La réception a été brutale de la part des forces de police", et "je m'inquiète de cette ambiance qui est en train d'entretenir, voire d'alimenter, la tension dans notre pays", a-t-il dit.  Selon lui, "on cherche à discréditer l'action syndicale, à la criminaliser au point que les forces de police se comportent à l'égard de salariés manifestant comme à l'égard de casseurs et de délinquants et je refuse cette assimilation".