Lohr : nouveau délai pour un accord

  • A
  • A
Partagez sur :

Le tribunal de grande instance de Strasbourg a reporté au 18 juin son délibéré concernant l'avenir de Lohr, laissant le temps à l'entreprise alsacienne de finaliser la vente à Alstom et au Fonds stratégique d'investissement (FSI) de sa filiale de tramways sur pneus Translohr, a-t-on appris lundi auprès du tribunal.

Le groupe Lohr, qui a déposé son bilan le 4 juin, a demandé lui-même ce délai lundi matin auprès de la chambre commerciale du tribunal. "C'est en bonne voie. Il faut encore quelques jours (pour un accord)", a dit à Reuters Evelyne Harlé, déléguée syndicale FO et secrétaire du comité d'entreprise.

L'entreprise de Duppigheim, dans le Bas-Rhin, qui emploie 940 personnes, est confrontée à un endettement de 94 millions d'euros équivalent quasiment à un chiffre d'affaires divisé par trois depuis 2008 avec la crise économique. Alstom et le FSI devraient reprendre respectivement 51 et 49% du capital de Translohr pour 35 millions d'euros.