L'école maternelle est "asphyxiée" (E1)

  • A
  • A
Partagez sur :

L'école maternelle élémentaire est la première étape vers la réussite, estime Sébastien Sihr, secrétaire général du SNUipp-FSU, jeudi sur Europe 1. Or, aujourd'hui, "on est en train d'asphyxier l'école maternelle élémentaire, alors que cela devrait être la priorité de notre pays pour assurer la réussite de tous".

Il y a actuellement près de 3.000 communes en France qui sont concernées par un projet de fermeture de classes, a précisé le syndicaliste. Plusieurs d'entre elles se mobilisent contre ces fermetures, "conséquence du budget 2011 qui prévoit de supprimer 9.000 postes d'enseignants dans les écoles primaires maternelles élémentaires alors qu'on attend 8.300 élèves".

Citant des exemples, il pointe la Loire où sont attendus "209 élèves, et on va fermer 24 postes, à Paris, ce sont 77 postes qui disparaissent, et en Haute-Garonne, 1163 élèves sont attendus à la rentrée prochaine alors qu'on crée 0,5 postes".