Homoparentalité : jugement rendu à Versailles

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Une femme a obtenu devant le tribunal aux affaires familiales de Versailles le partage de l'autorité parentale sur le fils de sa compagne afin de répondre aux "besoins d'éducation" et à "l'intérêt" de l'enfant, relaie lundi l'AFP. Mutée à l'étranger pour son travail, Audrey G. et sa compagne Christiane L., mère d'un petit garçon, avaient saisi la justice pour obtenir un partage de l'autorité parentale. Le garçonnet, né en 2009, est issu d'une insémination artificielle.

Les deux femmes sont en couple depuis plus de sept ans. Le ministère public avait appelé à rejeter leur demande, estimant notamment que l'existence de circonstances particulières n'était "pas démontrée". Le tribunal en a décidé autrement. L'avocate des deux femmes, Me Céline Campi, a salué le jugement tout en regrettant la frilosité de la jurisprudence concernant l'homoparentalité.

Le Conseil Constitutionnel, saisi par la Cour de cassation, doit examiner mardi la question de l'ouverture du mariage aux couples gays ou lesbiens.