"Greenpeace n'a rien démontré" (directeur)

  • A
  • A
Partagez sur :

Le directeur de la centrale du Bugey, Alain Litaudon, a estimé mercredi que "Greenpeace n'a rien démontré" par l'intrusion d'un individu à bord d'un parapente à moteur sur le site, l'organisation écologiste ayant plutôt "montré que le "dispositif de protection est efficace". "L'interpellation a eu lieu en huit minutes" après la détection, a-t-il souligné lors d'une conférence de presse, jugeant que "l'événement de ce matin démontre très clairement que notre dispositif est efficace".

Le sous-préfet de l'Ain Emmanuel Dupuis a renchéri: cet épisode "a montré une excellente réactivité des services, et une parfaite coordination entre l'exploitant, EDF, et les forces de gendarmerie", selon lui. Une quarantaine de militaires ont été mobilisés, dont la moitié appartiennent au peloton spécialisé dans la protection de la centrale, a précisé le colonel Frédéric Aubanel, commandant du groupement de gendarmerie de l'Ain.

Dans la matinée, gendarmes et personnels de la sûreté du site procédaient, "conformément aux procédures", au contrôle de l'ensemble des installations "pour confirmer qu'il n'y a que cette personne qui s'est introduite", a indiqué le directeur de la centrale pour expliquer la fermeture de ses accès.