Drones : Longuet défend l'option Dassault

  • A
  • A
Partagez sur :

Le ministre de la Défense, Gérard Longuet a affirmé mercredi qu'il défendrait "totalement" devant les députés le développement d'un drone franco-isréalien confié à Dassault, dont les crédits ont été annulés par les sénateurs dans le débat budgétaire.

Invité de "Questions d'Info", le ministre de la Défense a assuré qu'il défendrait "totalement" cette option, car "c'est une filière essentielle dans un dispositif de défense et nous ne pouvons pas être dépendants". Le Sénat a annulé des crédits alloués au développement d'un drone franco-israélien confié à Dassault, jugé trop cher et pas assez performant, et s'est prononcé pour l'achat de drones américains Reaper.