DSK : "il faut relativiser" (Renaud Dély)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - "Nous sommes condamnés. Je ne suis pas là pour contester ce jugement", a indiqué Renaud Dely, directeur de la rédaction du Nouvel Observateur, au lendemain de la condamnation de l'hebdomadaire par la justice pour la publication d'extraits du livre de Marcela Iacub Belle et Bête. "Il faut relativiser", a toutefois estimé Renaud Dély.

>>> A LIRE AUSSI : Ce que DSK a obtenu

"Ce qui me semble le plus important aujourd'hui, c'est que ce livre va paraître", a jugé Renaud Dély. "Les gens vont pouvoir le lire et vont pouvoir s'apercevoir qu'au regard de la polémique qui a accompagné la sortie de ce livre, le contenu de cet ouvrage n'est peut-être pas exactement ce qu'ils en ont entendu dire". "C'est un récit totalement halluciné, a précisé Renaud Dely. "Ce n'est pas une enquête journalistique sur la vie intime de Dominique Strauss-Kahn", a-t-il précisé.

"Des regrets ? Je peux bien en admettre sur un point : avoir choqué certains de nos lecteurs. Ils nous ont écrit, nous leur répondons dans le Nouvel Obs qui sortira demain. Nous avons peut-être commis des erreurs sur la forme, sur la une", a reconnu Renaud Dély. Mais" sur le fond, non, pas de regret", a-t-il conclu.

Europe 1
Par Eurpe1.fr