Caricatures : "le gouvernement cède" (Charb)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Charb, le directeur de Charlie Hebdo qui publie des caricatures de Mahomet, a estimé mercredi que le Premier ministre devrait "soutenir la liberté de la presse et la République" plutôt que de se laisser impressionner par "des clowns ridicules qui manifestent". "On a l’impression que le gouvernement cède à un petit groupe qui n’est absolument représentatif de rien. On a l’impression que tout le monde est dirigé par la peur.  Et c’est exactement ce que veut cette petite poignée d’intégristes qui ne représentent personne. Quand le gouvernement nous demande de ne pas faire le provoc', on a l’impression que les trois cons qui ont manifesté dans la rue représentent tout l’islam", a-t-il regretté au micro d'Europe 1.

Et d'argumenter : "c’est le gouvernement qui insulte les musulmans en disant ça. Partir du principe qu’on n’aurait pas le droit de rire de certaines choses qui concernent l’islam, c’est aussi prendre les musulmans pour des cons. C’est des enfants ? C’est des débiles ? Ils ne sont pas capables de comprendre l’humour, les musulmans en France ? Bien sûr que si", s'est emporté Charb.