Autoroutes : un niveau de sécurité cinq fois supérieur aux autres réseaux routiers

  • A
  • A
Voitures sur l'autoroute (1280x640) PIERRE ANDRIEU / AFP
Les autoroutes restent des routes plus sûres que d'autres réseaux en France. © PIERRE ANDRIEU / AFP
Partagez sur :
Les autoroutes présentent un niveau de sécurité plus élevé que les autres réseaux routiers. Depuis 2000, le nombre de tués a été divisé par deux.
INFO EUROPE 1

Les autoroutes sont plus sûres que les autres réseaux routiers. C'est ce que montre le bilan annuel de l'Asfa, l'association des sociétés françaises d'autoroutes, qu'Europe 1 a pu consulter en exclusivité. Les autoroutes concédées présentent ainsi un niveau de sécurité cinq fois supérieur aux autres réseaux routiers.

En 2017, ce sont 150 accidents mortels qui ont eu lieu sur les autoroutes, pour un total de 166 tués. Depuis 2000, le nombre de morts sur les autoroutes a été divisé par deux, "alors même que les kilomètres parcourus augmentaient de 43%", précise le communiqué de l'Asfa.

La somnolence et la fatigue en cause. La somnolence et la fatigue demeurent la première cause d'accidents mortels sur les autoroutes, principalement la nuit, où le risque d'accident mortel est trois fois plus grand. Et cela concerne tous les conducteurs, quel que soit leur âge. L'un des autres facteurs de risque est l'inattention, qui touche lui surtout les 18-34 ans. "L'inattention au volant est en grande partie liée à l'utilisation de 'distracteurs' pendant la conduite, à savoir les objets connectés (smartphones, tablettes, GPS…)", précise l'Asfa. Les moins de 35 ans sont aussi responsables d'un accident mortel sur deux lié à la vitesse.

Alcool, drogues et médicaments : "augmentation inquiétante". L'Asfa pointe également une "augmentation inquiétante du facteur 'alcool, drogues, médicaments' dans les accidents, passant de 15% en 2016 à 25% cette année". La très grande majorité des conducteurs avaient plus de 1,2 g d'alcool par litre de sang, soit l'équivalent de cinq verres de vin, avec, çà l'arrivée, un nombre considérable de contre-sens mortels.  Toutes les sociétés d'autoroutes, ont fait également le même constat, c'est surtout le week-end que ces accidents ont lieu. L'Asfa rappelle également que "ne pas attacher sa ceinture de sécurité multiplie par dix le risque d'être tué en cas d'accident".

Enfin, en cas de panne ou d'accident, ne marchez pas à pied sur l'autoroute : la durée de vie d'un piéton y est estimée à 20 minutes.

Europe 1
Par Aude Leroy, édité par Nicolas Rouyer