Accusée d'infanticide, elle est acquittée

  • A
  • A
Partagez sur :

La cour d'assises de la Gironde a acquitté vendredi après-midi une femme de 26 ans jugée pour avoir tué son nourrisson, des faits que l'accusée a toujours niés, plaidant le déni de grossesse et affirmant n'avoir que des bribes de souvenirs de son accouchement.

Vendredi, l'avocat général Dominique Hoflack avait requis entre 10 à 12 ans de réclusion criminelle au troisième jour des débats qui ont souvent tourné autour de la question du déni de grossesse.

Dans la foulée du verdict, Mme Hoflack a fait part à la défense de son intention de ne pas faire appel, a indiqué Me Servan Kerdoncuff, l'un des avocats d'Aline M. qui comparaissait pour homicide volontaire sur mineur de quinze ans et encourait la réclusion criminelle à perpétuité. "La cour a reconnu le délaissement de mineur mais a estimé qu'il y avait eu abolition du discernement de ma cliente", reconnaissant la réalité du déni de grossesse, a assuré l'avocat.