8 à 13 ans de prison pour le rapt d'Isaac Setti

  • A
  • A
Partagez sur :

La cour d'assises du Val-d'Oise a condamné jeudi soir à des peines de 8 et 13 ans d'emprisonnement trois hommes reconnus coupables de l'enlèvement et de la séquestration d'un chef d'entreprise de Garges-lès-Gonesse, en juillet 2008, pour une demande de rançon.

Ces condamnations sont inférieures aux réquisitions du parquet, qui avait demandé des peines de 10 à 18 ans de réclusion contre les trois ravisseurs.Un quatrième accusé, jugé pour avoir fourni l'appartement où a été détenue la victime, et contre lequel 5 ans de prison avaient été requis, a été acquitté. "La cour a reconnu qu'il n'avait rien à voir avec la séquestration. Il n'y avait aucun élément matériel contre lui", s'est félicité son avocat, Me Ali Belkheir.

Le chef d'entreprise, Isaac Setti, avait été enlevé le 4 juillet à l'aube par un commando de faux policiers, circulant à bord d'une voiture équipée d'un gyrophare, alors qu'il se rendait en voiture au siège de sa société, située à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise).Transporté dans un appartement de Mitry-Mory (Seine-et-Marne), il avait été séquestré pendant neuf jours par ses ravisseurs, les pieds attachés avec du scotch, sur un matelas posé à même le sol. Pour sa libération, ses ravisseurs avaient exigé le versement, par son frère, d'une rançon de 350.000 euros.Ce dernier avait aussitôt alerté la police.

Europe 1
Par AFP