75ème anniversaire du Débarquement : "On oublie que nous vivons en paix depuis 1945, ce qui est inédit"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
À un mois du 75ème anniversaire du Débarquement en Normandie, le directeur du Mémorial de Caen Stéphane Grimaldi rappelle au micro de Nikos Aliagas lundi que cet événement a participé à la libération de toute l'Europe et a installé la paix durablement sur le Vieux Continent. 

Alors que la Normandie se prépare à célébrer le 75ème anniversaire du Débarquement, Nikos Aliagas reçoit lundi Stéphane Grimaldi, directeur du Mémorial de Caen, dans le Calvados, qui rappelle l'importance de la construction européenne, grâce à laquelle le Vieux Continent vit en paix depuis de longues décennies.

"La libération de l'Europe occidentale a démarré en Normandie. Cet événement est important pour l'Europe entière", rappelle Stéphane Grimaldi qui regrette les replis nationalistes qui s'opèrent dans plusieurs pays du Vieux Continent. "On oublie que nous vivons en paix depuis 1945, ce qui est inédit dans notre histoire commune. On oublie que la France, l'Angleterre et l'Allemagne ont été des ennemis irréductibles pendant des siècles. Et la paix, on le doit en partie à cette Europe", explique-t-il au micro de Nikos Aliagas.

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

"Faire comprendre à nos enfants à quel point la guerre est une horreur"

En ces temps de Brexit, "nous avons tous besoin de comprendre ce qui s'est passé en Europe et de donner du sens à notre actualité", estime Stéphane Grimaldi. Et cela passe par les événements mémoriels, mais aussi par le dialogue avec les vétérans. Bien qu'ils soient de moins en moins nombreux désormais - ils avaient entre 20 et 25 ans au moment du Débarquement - ceux qui restent "sont des gens très humbles qui tentent de faire comprendre notamment à nos enfants à quel point la guerre est une horreur et une absurdité morale, politique… Un scandale même", rapporte le directeur du Mémorial de Caen qui en a rencontré beaucoup. "Les plus intéressants ne parlent pas d'héroïsme, de gloire."

Un moment de cohésion internationale

Et ce Débarquement ne concerne pas seulement les Français. De nombreux Américains et Britanniques seront également présents pour commémorer leur participation. Tous les chefs d'États concernés participeront également aux cérémonies, à commencer par le président Trump.