72% des Français contre le gaz de schiste

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Après une forte mobilisation d'opposants, la France était devenue en juillet 2011 le premier pays à bannir l'usage de la technique controversée de la fracturation hydraulique, susceptible d'entraîner des pollutions du sous-sol, bloquant ainsi de fait l'exploitation de ce gaz prisonnier des roches souterraines. Plus d’un an après, 72% des Français restent opposés à l’exploitation du gaz de schiste, selon un sondage Ifop dévoilé par Le Parisien.
72% des personnes interrogées demandent "l’interdiction définitive de l’exploration et de l’exploitation de ces hydrocarbures non conventionnels", liste Le Parisien.  Et 95% des Français sont "favorables à des études sanitaires liées aux risques environnementaux".
Greenpeace a réclamé mardi un moratoire sur la recherche de gaz de schiste.