Les grenouilles du monde entier décimées par une bactérie mortelle

, modifié à
  • A
  • A
Les grenouilles ont été gravement touchées par la bactérie.
Les grenouilles ont été gravement touchées par la bactérie. © SERFOR / Sergio Mallqui HO / AFP
Partagez sur :
Selon une étude de la revue "Science", un bactérie mortelle a causé le déclin de 6,5% % de la population mondiale d'amphibiens.

Les grenouilles sont en danger. Une étude de la revue Science, publiée vendredi, lève le voile sur une bactérie mortelle, qui décime depuis 50 ans les populations d'amphibiens à travers le monde.

Venue d'Asie, la Batrachochytrium dendrobatidis s'attaque à la peau des amphibiens, qu'elle grignote jusqu'à priver ces derniers de protection, et entraîne leur mort, souvent par des attaques cardiaques mortelles. Et les chiffres sont spectaculaires. Ce champignon a causé l'extinction de 90 espèces d'amphibiens, tandis que 124 autres ont perdu plus de 90% de leur population. Au total, la bactérie a contribué au déclin de 501 espèces. 

"Imaginez si une nouvelle maladie décimait 6,5% des mammifères en quelques décennies, ce qui équivaut à peu près à tout ce qui a des palmes et des sabots ", explique le site américain The Atlantic dans un article repéré par Slate.

Sa diffusion facilitée par les humains. Surtout présente en Océanie et dans les Amériques, la bactérie agissait depuis les années 70, mais n'a été identifiée qu'en 1998. Sa diffusion a été facilitée par les humains, notamment par le commerce international.

Et si 20% des espèces touchées montrent des signes d'améliorations, les scientifiques sont pessimistes quant à leur chance de mettre fin à l'épidémie. "Il n'y a aucune méthode efficace pour gérer cette crise, ce qui en dit long sur la nature de cette maladie terrifiante", explique à The Atlantic Karen Lips, chercheuse à l'Université du Maryland. "Après des décennies de collaborations entre scientifiques, nous n'avons toujours pas trouvé de solution". 

Les + lus