Le Temps n'existe pas... mais ces chercheurs l'étudient quand même

  • A
  • A
© PATRICK SEEGER / DPA / AFP
Partagez sur :
Jusqu'à samedi soir se tient à Paris le premier Congrès international sur le Temps à la Cité des Sciences. Il réunit des chercheurs du monde entier, physiciens, biologistes, historiens, musiciens pour tenter de saisir cette notion fondamentale, mais impalpable.

La plupart des gens en manque ou court après, d'autres savent le prendre ou le mesurer. Mais qui est vraiment capable de définir le temps ? Jusqu'à samedi soir, se tient à Paris le premier Congrès international sur le Temps, à la Cité des Sciences. Il réunit des chercheurs du monde entier, des physiciens, des biologistes, des historiens et même des musiciens. Comment prendre sa mesure ? Et d’abord, existe-t-il vraiment ? En physique, en tout cas, pas vraiment : le temps est une illusion.

"Ce sont toujours des durées, jamais du temps"

"On dit souvent : 'Une montre, ça mesure le temps'. Non. On met la montre à l'heure, et la montre mesure la durée entre le moment où on l'a mis à l'heure et le moment où on la regarde. Ce que l'on mesure, mais aussi ce que l'on éprouve, ce que l'on ressent, ce sont toujours des durées, jamais du temps", décrypte pour Europe 1 Marc Lachièze-Rey, astrophysicien et directeur de recherche émérite au CNRS.

Certes, nous lisons l'heure sur nos montres. Notre vie quotidienne est réglée par des rendez-vous fixés. Mais dans la nature, le temps n'existe pas pour les physiciens. Et on confond souvent le temps avec la durée. "Même si vous parlez des rythmes de votre cœur, si vous dites 'votre cœur bat à la seconde', ça veut dire qu'entre deux battements de votre cœur, il y a une durée d'une seconde", souligne le chercheur.

Lorsqu'on emploie les expressions : "Prendre son temps", "ne pas avoir le temps", c'est donc d'une certaine façon incorrect. Par ailleurs, pourquoi de notre naissance à notre mort, vivons-nous notre vie instant par instant ? Ne peut-on pas vivre d'un seul coup ? C'est une énigme...

"Une illusion due à la manière dont est organisé notre esprit ?

"On ne peut pas accélérer la manière dont on vit sa vie, ni la ralentir, ni revenir en arrière etc. Et ça, d'où ça vient ? On n'a pas de réponse. Ça ne vient pas de la physique. N'est-ce pas une sorte d'illusion due à la manière dont est organisé notre esprit ? Notre conscience ?", s'interroge Marc Lachièze-Rey.

En définitive, selon ce chercheur, le temps est une notion composite qui rassemble les notions de durée, de simultanéité ou encore de chronologie. Mais il n'a aucune réalité physique.

Les + lus