La définition du kilogramme change à partir de vendredi

, modifié à
  • A
  • A
poids pese-personnes
Le nouveau kilogramme qui va être officialisé vendredi sera basé sur une formule de physique quantique, jugée plus fiable. © JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Les scientifiques vont désormais définir le kilogramme en se basant sur une formule de physique quantique.

Il nous accompagne au quotidien, de la balance de la cuisine au pèse-personne de la salle de bain. Le kilogramme va en effet changer de peau vendredi. Pour le commun des mortels, cette unité de mesure pèse en effet 1.000 grammes. Mais pour les scientifiques de la Conférence générale des poids et mesures (CGPM), cette définition ne coule pas de source et il y a derrière une problématique complexe. Car comment savoir ce que représente exactement 1.000 grammes ? Les scientifiques vont révéler une nouvelle référence qui s'appliquera à partir de mai prochain. Explications.

1 kilo = 1 litre d'eau. A l'origine, quand il est définit à la fin du 18ème siècle, les experts calibrent le kilogramme sur l'eau : ainsi, un kilogramme correspond à la masse d'un litre d'eau congelé. Au 19ème siècle, les scientifiques décident d'utiliser une meilleure technologie : la métallurgie. Un alliage connu pour sa stabilité (platine et iridium) est choisi pour fabriquer un cylindre qui pèse un kilogramme. Pour être sûr que sa nature ne s'altère pas, la Bureau international des poids et mesures décide de le conserver sous trois cloches de verre hermétiques du côté de Sèvres, dans les Hauts-de-Seine. Plusieurs copies en sont faites.

Un alliage qui ne remplit pas les espérances. Mais les prévisions des scientifiques ne se réalisent pas. Le temps modifie en effet l'alliage et en 1946, ils se rendent compte, en comparant l'exemplaire français et ses copies, qu'aucun ne fait le même poids. Et généralement, ils ont tous perdus du poids. Afin d'apaiser des querelles entre pays, les experts ont donc décidé il y a quelques années de redéfinir une fois pour toute le kilogramme. 

Une formule de physique quantique. Le nouveau kilogramme qui va être officialisé vendredi ne sera pas cependant un nouveau cylindre. En fait, les scientifiques vont désormais utiliser pour le définir une formule de physique quantique jugée plus fiable, la constante de Planck. Mais pour le consommateur, rien ne changera puisque, chez votre primeur, un kilo de patates pèsera toujours un kilo de patates. Ce changement va surtout impacter des industries de haute-technologies, comme par exemple celle des laboratoires pharmaceutiques. Le dosage de certains médicaments, pour des traitements donnés à l'échelle de la cellule, se mesure en effet parfois en partant du kilogramme.

Le mètre aussi a été redéfini. En 1983, une démarche identique a été appliquée à la définition du mètre. Comme l'explique le site d'informations belge RTBF, ce dernier correspondait autrefois à un étalon physique : 1/10.000.000 de la distance séparant l'équateur du Pôle Nord. Aujourd'hui, le nouveau mètre est la distance parcourue par la lumière dans du vide, 1/299.792.458 secondes, une définition plus stable aux yeux des experts.