Comment les plantes sont-elles arrivées sur Terre ? Les scientifiques ont (peut-être) la réponse !

, modifié à
  • A
  • A
Une plante typique de la Martinique, utilisée notamment dans des infusions médicinales
Une plante typique de la Martinique, utilisée notamment dans des infusions médicinales © Lionel CHAMOISEAU / AFP
Partagez sur :
C'est un mystère de la nature qui est peut-être en train d'être levé. Une étude du CNRS qui vient de paraître nous en apprend plus sur l'arrivée des plantes sur Terre.

Comment les plantes sont-elles arrivées sur la terre, il y a 450 millions d'années ? Ce sont en fait des algues - la vie végétale était partout dans l'eau avant d'arriver sur Terre - qui ont réussi à conquérir la terre ferme, et ont permis le développement de la vie telle que nous la connaissons aujourd'hui. C'est ce que soumet une récente étude du CNRS sur l'origine des plantes.

C'était il y a 450 millions d'années. Des algues vivant sans doute dans une mare se sont aventurées sur terre ferme et ont permis de développer les toutes premières plantes. Elles étaient probablement déjà vertes, avec quelques filaments qui les reliaient au sol.

Modification, adaptation, renforcement

Au fil du temps, elles se modifient pour s'adapter à leur nouveau milieu, se renforcent pour se protéger du soleil, absorbent de l'azote, essentiel à leur croissance.

Mais surtout, pour survivre sur Terre, détaille Pierre-Marc Delaux, chercheur au CNRS, les plantes se sont nourries de bactéries autour d'elles, et sont entrées en contact avec les micro-organismes qui les entouraient : "Elles se sont sans doute associées aussi avec des champignons pour mieux capter les nutriments de ce sol hostile".

En s'associant aux micro-organismes qui les entouraient, les plantes se sont donc développées sur des millions d'années. C'est une piste de réflexion, disent les chercheurs. Cela montre qu'il y a beaucoup de possibilités de stimuler la croissance des plantes de manière naturelle, sans engrais ou produit chimique.

Europe 1
Par Laure Dautriche, édité par Maxime Dewilder

Les + lus