Dos, mâchoire : un programme de 5 semaines pour "détendre les muscles du stress"

  • A
  • A
Image d'illustration. 3:09
Image d'illustration. © Pixabay
Partagez sur :
Magali Bastos, kinésithérapeute, a identifié au cours de sa pratique cinq muscles qui se contractent en période de stress, pouvant bloquer certaines parties du corps. Dans son dernier livre, elle propose un programme sur cinq semaines pour se défaire de ces tensions musculaires. 

Cinq semaines pour relâcher les "muscles du stress". C'est ce que propose la kinésithérapeute Magali Bastos dans son dernier ouvrage, Détendez les muscles du stress, paru en avril aux éditions Marabout. "Au fur et à mesure de ma pratique, j'ai vu beaucoup de patients qui souffraient des mêmes tensions musculaires. Je me suis rendue compte que cela était en lien avec leur stress au quotidien", explique-t-elle mercredi dans Sans Rendez-Vous sur Europe 1. 

"En période de stress, ces muscles se contractent"

Au fil de sa pratique, la kiné a identifié cinq "muscles du stress" : le diaphragme, muscle respiratoire, le masséter, dans la mâchoire, les sous-occipitaux, à l'arrière du crâne, les piriformes, au niveau du bassin, et les trapèzes, au niveau des épaules. "En période de stress, ces muscles se contractent prennent la tension, et peuvent bloquer certaines parties du corps", explique-t-elle. 

Le programme de Magali Bastos se déroulent sur cinq semaines, au cours desquelles évoluent les gestes et les postures. La première semaine de détente s'effectue au sol. Pour soulager les trapèzes, la kiné suggère par exemple de se mettre sur le dos, jambes repliées. A l'expiration, on pousse les coudes vers le plafond. "Cela permet d'étirer la partie arrière du dos, puis progressivement les trapèzes", précise-t-elle. Attention à bien se concentrer sur la respiration : "Un exercice effectué en apnée n'a aucun intérêt."

"Il suffit de tirer la langue pour détendre la mâchoire"

A chaque muscle du stress ses exercices dédiés. Pour détendre la mâchoire par exemple, Magali Bastos propose d'effectuer soi-même de petits massages circulaires, qui soulagent les muscles. "Il suffit même de tirer la langue pendant quelques secondes, ou de se laisser bailler en grand pour que la mâchoire commence à se détendre", ajoute-elle. 

Les exercices de la deuxième semaine se font en appui sur les mains et les genoux, avant de passer en position assise la troisième semaine, et se mettre debout à la cinquième. Les exercices varient d'un jour à l'autre, pour travailler chacune des cinq zones musculaires. "En fin de semaine, une posture globale reprend tous les exercices de la semaine", précise-t-elle. Magali Bastos recommande d'y consacrer au moins 10 à 15 minutes par jour, et plus si affinités. A faire le matin ou le soir, selon le rythme qui nous convient. 

Europe 1
Par Laetitia Drevet