Que faire si vous avalez une arête de poisson ?

  • A
  • A
Manger de la mie de pain peut vous aider à déloger une arrête coincée dans la gorge. 2:16
Manger de la mie de pain peut vous aider à déloger une arrête coincée dans la gorge. © Ed JONES / AFP
Partagez sur :
Se coincer une arête dans la gorge, même s'il s'agit d'un incident généralement anodin, peut facilement vous gâcher la vie. Au micro de "Sans Rendez-vous", notre consultant santé, le docteur Jimmy Mohamed, explique comment réagir et surtout de quelle manière essayer de s'en débarrasser.

Il y en a toujours une qui nous échappe. La peur d’avaler une arête peut venir gâcher la dégustation du plus délicieux plat de poisson. Faut-il s’inquiéter si jamais vous en avalez une ? Et surtout, comment la retirer si elle se coince dans votre gorge ? Au micro de Sans Rendez-vous, l’émission santé d’Europe 1,le docteur Jimmy Mohamed fait le tour de cet épineux problème.

Avaler une arête de poisson représente-t-il un risque pour le système digestif ?

"Il n’y a aucun risque qu’une arête perfore l’estomac ou le tube digestif. En revanche, si l’arête se coince au niveau de la gorge, cela peut être problématique et il faut s’en débarrasser.

Ma grand-mère nous conseillait de manger un peu de mie de pain, pour faire passer l’arête, est-ce un bon conseil ou pas ?

En règle générale, je n’aime pas les remèdes de grand-mère. Mais celle-là avait raison ! La mie de pain, grâce à l’amidon, forme une sorte de pâte à modeler, de glu, qui peut permettre d’absorber l’arête et de l’évacuer. Vous pouvez boire, mais ne faites pas de bains de bouche. Surtout, n’essayez pas de l’enlever avec vos doigts, en particulier si elle s’est logée au fond de la gorge. Vous allez provoquer un réflexe de nausée et vomir, ce qui ne devrait pas vous aider.

Et s’il s’agit d’un petit os, comme ceux que l’on trouve dans la volaille ?

Les petits os, comme ceux du poulet, sont plus problématiques, avec un risque de fausse route. Si cela arrive à votre enfant, par exemple, il peut se mettre à tousser, se sentir gêné pour reprendre son souffle. Dans ces cas-là, ne faites rien et respectez la toux de l’enfant, c’est un mécanisme de défense. En revanche, s’il a avalé quelque chose d’un peu plus gros et qu’il a vraiment du mal à respirer, il faudra faire une manœuvre de Heimlich avec des compressions abdominales. Formez vous aux gestes de premier secours, c’est la meilleure façon d’éviter des drames !"

Europe 1
Par Jimmy Mohamed