Pourquoi il faut préférer l'eau du robinet à celle des bouteilles en plastique

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le professeur Gilbert Deray, chef du service de néphrologie à la Pitié-Salpêtrière, a détaillé sur Europe 1 les raisons économiques, écologiques et sanitaires qui doivent encourager tout le monde à abandonner l'eau des bouteilles en plastique pour celle issue du robinet.
EUROPE 1 VOUS ACCOMPAGNE

Alors que certains ne jurent que par l'eau en bouteille, en consommer n'est pourtant bon pour quasiment personne dans les pays développés. C'est ce qu'a expliqué le professeur Gilbert Deray, chef du service de néphrologie à la Pitié-Salpêtrière à Paris, mercredi, sur Europe 1. Invité de l'émission Sans Rendez-Vous, ce spécialiste, auteur des Pouvoirs extraordinaires du rein, a donné des raisons économiques, écologiques et surtout sanitaires d'éviter d'en consommer pour se tourner plus volontiers vers l'eau du robinet.

"200 à 500 fois plus cher que l'eau du robinet"

"Il ne faut plus boire de boisson en bouteille, y compris l'eau", a-t-il tonné. D'abord, selon la marque choisie, "cela coûte 200 à 500 fois plus cher que l'eau du robinet". Et cela peut très vite peser dans un budget tant cet achat est récurrent. Non sans humour, le professeur Gilbert Deray ajoute qu'il "faut aller chercher [ses packs d'eau] au supermarché, et c'est lourd". Un argument de poids.

Plus sérieusement, le spécialiste avance une raison écologique. "Le plastique a envahi notre planète. Il faut la produire, la bouteille en plastique. Et pour fabriquer une bouteille d'un litre d'eau, il faut trois à quatre litres d'eau supplémentaires." De quoi sensibiliser les défenseurs de la planète à se servir plus volontiers un verre (pas en plastique) au robinet.

"Le plastique fuit dans la bouteille"

Enfin, et surtout, "le plastique fuit dans la bouteille". Bouteille dans laquelle "vous trouverez du bisphénol, des phtalates et des microfibres de plastique", détaille le chef du service de néphrologie, avant de balancer une comparaison légèrement angoissante. "Si vous ne buvez que de l'eau en bouteille plastique, vous absorberez chaque semaine l'équivalent d'une carte de crédit en plastique."

Moralité : "L'eau du robinet, dans les pays développés bien sûr, elle est parfaite."

 

 

Europe 1
Par Margaux Baralon