Pourquoi l'espérance de vie des Français progresse moins ?

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Notre espérance de vie est passée en France de 30 ans au 18ème siècle à près de 80 ans aujourd'hui. Et voilà qu'elle ne progresse plus aussi vite qu'avant, révèle l'Institut National des Etudes démographiques.

Depuis le milieu du 19ème siècle, l'espérance de vie à la naissance progressait de 3 mois par an en moyenne. Depuis 5 ans, elle ne progresse plus que d'un mois et demie par an pour les hommes et un mois seulement pour les femmes. Résultat : elle atteint, en 2018, 79,5 ans pour les hommes et 85,4 en pour les femmes. Alors, qu'est ce qui se passe ? 

Le cancer, première cause de mortalité en France. En cause d'abord, la grippe et des hivers meurtriers depuis 3 ans. A chaque fois, la maladie a fait 20.000 morts chez les personnes très âgées. Et puis si les progrès médicaux ont fait largement fait reculer les décès liés aux maladies infectieuses d'abord, puis aux maladies cardi-vasculaires plus récemment, d'autres résistent encore comme le cancer, première cause de mortalité en France.

Cela peut paraître paradoxal, mais aujourd'hui, les hommes meurent moins du cancer qu'il y a 10 ans grâce à la prévention et à l'efficacité des traitements. Les femmes, elles, bénéficient moins de ces avancées, d'où une espérance de vie au féminin qui patine explique au micro d'Europe 1 Gilles Pison, démographe et chercheur associé l'Ined : "La mortalité par cancer chez les femmes, alors qu'elle baissait ces dernières années, s'est arrêtée de baisser. C'est probablement lié à la montée du tabagisme dans les générations de femmes qui ont aujourd'hui 50 ans ou plus. Ces générations subissent une augmentation des cancers liés aux tabacs."

Les experts disent qu'on peut retrouver une vitesse de croisière pour notre espérance de vie, à condition de trouver des remèdes contre les maladies neuro-dégénératives, type Alzheimer ou Parkison. Objectif : rejoindre les Japonaises, qui ont encore deux ans d'avance sur les Françaises. Et pourquoi pas atteindre 120 ou 130 ans d'ici quelques siècles...