Plan santé : 3,4 milliards d'euros investis d'ici 2022

, modifié à
  • A
  • A
"Près d'un milliard en faveur de l'investissement hospitalier", a détaillé le ministère de la Santé. (Photo d'illustration)
"Près d'un milliard en faveur de l'investissement hospitalier", a détaillé le ministère de la Santé. (Photo d'illustration) © FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :
Près d'un milliard d'euros sera notamment consacré à des investissements dans des hôpitaux, a annoncé mardi le ministère de la Santé. 

Le plan "Ma Santé 2022" que doit présenter Emmanuel Macron mardi sera doté d'un budget de 3,4 milliards d'euros d'ici 2022, dont "près d'un milliard en faveur de l'investissement hospitalier", a indiqué le ministère de la Santé.

>> Le "numerus clausus" en médecine, c'est fini. Mais par quoi va-t-il être remplacé ?

1,6 milliard d'euros pour la "structuration des soins". Dans le détail, 1,6 milliard d'euros sera consacré à "la structuration des soins dans les territoires", 920 millions à l'investissement hospitalier, 500 millions à la "transformation numérique" et 420 millions à "l'évolution des métiers et des formations", selon cette source.

4.000 postes d'assistants médicaux. Cette rallonge financera aussi la création de 4.000 postes d'"assistants médicaux", censés "décharger" les médecins des tâches administratives et de certains "actes simples comme une prise de tension ou de température". En contrepartie, les praticiens devront exercer en groupe ou au sein d'une équipe de soins, mais aussi accepter de nouveaux patients et assurer des consultations sans rendez-vous en journée.

Dans la même veine, Emmanuel Macron a confirmé souhaiter que "dès 2019, 400 postes supplémentaires de médecins généralistes à exercice partagé ville-hôpital puissent être financés et envoyés dans les territoires prioritaires" pour lutter contre les déserts médicaux.