Pourquoi le baiser est si important pour la santé ? Les explications de Michel Cymes

, modifié à
  • A
  • A
Michel cymes patricia chalon 4:48
Le médecin et la psychologue publient "Sur l'amour", un livre écrit à quatre mains © Europe 1
Partagez sur :
Le médecin Michel Cymes et la psychologue Patricia Chalon, amis d'enfance, publient ensemble un livre intitulé "Sur l'amour". Ils y rappellent l'importance des baisers et de la tendresse, comme ils le détaillent au micro d'Anne Roumanoff, mardi.
INTERVIEW

Ils ne se sont jamais embrassés, certes, mais ils connaissent et vantent tous les bienfaits du baiser. Amis d'enfance, le médiatique médecin Michel Cymes et la psychologue Patricia Chalon expliquent dans Ça fait du bien le rôle crucial des baisers dans la relation de couple, mais aussi dans la santé individuelle. Un conseil de santé que l'on retrouve dans Sur l'amour, l'ouvrage qu'ils signent ensemble et dont ils sont venus parler mardi sur Europe 1.

Le baiser, pas le "bisou machinal"

Les deux professionnels de santé publient en effet un livre sur l'amour et la sexualité. Ils mélangent conseils de médecins et anecdotes d'amis recueillis lors de dîners organisés spécifiquement pour la rédaction du livre. Leur objectif tient dans le sous-titre de leur production : "Féminin/Masculin. Et si on commençait à se comprendre ? Conversation entre un médecin et une psychologue".

Et pour eux, s'embrasser consiste un ciment dans le couple. "Le baiser qui devient un bisou sur la joue, un salut machinal façon 'bonjour, au revoir', est une grande perte", explique Patricia Chalon. "S'il n'y a plus cet élan de désir qui fait qu'une bouche rencontre une autre et que vous vous enlacez, même sans acte sexuel derrière, on est très malheureux".

Un échange de bon procédés

Car le rôle de ce témoignage de tendresse sur la santé mentale a été observé par de nombreuses études de médecines. "Dans le baiser, il se passe autre chose qu'un simple baiser", philosophe Michel Cymes. "On échange beaucoup de choses". 

Le médecin précise que les bienfaits du baiser sont aussi physiques. "Quand on s'embrasse, on échange des hormones, notamment des endorphines qui sont les hormones du bonheur", explique-t-il. "On a plein de choses qui font que le baiser n'est pas uniquement un acte. C'est aussi quelque chose qui va vous vous faire du bien, hormonalement parlant."

La tendresse comme soin préventif

Autre bonne nouvelle mise en avant par Michel Cymes et Patricia Chalon : les bienfaits des démonstrations d'amour concernent aussi les caresses. "De simples effleurements sur le visage et le corps peuvent prévenir et empêcher l'AVC ischémique", écrivent-ils dans leur livre. 

"Des études ont montré que tout ce qui est bienveillant (les petites caresses, etc.) avaient l'air d'empêcher un certain nombre de caillots de sang de se former", explique Michel Cymes.

"On sait que toutes ces toutes ces attentions, toutes ces caresses sont des préventions anti-stress. Or on sait aussi que le stress provoque un certain nombre de maladies", complète Patricia Chalon. "Donc plus il y a de caresses, de tendresse, d'effleurements et de vrais câlins, et plus on s'éloigne du stress, et donc des maladies." Autrement dit, avec un baiser, on fait du bien à l'autre, et l'on fait du bien à soi. 

Europe 1
Par Alexis Patri