Ma copine évite les rapports sexuels, est-ce normal ?

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Lundi, dans "Sans Rendez-Vous" sur Europe 1, la psychanalyste et sexologue Catherine Blanc a abordé la question de la difficulté à avoir un rapport sexuel dans un couple. 

Vie de couple rime-t-elle nécessairement avec sexualité ? Alors qu'une bonne complicité sexuelle avec son partenaire est souvent évoquée comme un facteur d'équilibre dans le couple, certains conjoints peuvent pourtant connaître des difficultés à passer le cap du premier rapport sexuel. Lundi, dans Sans rendez-vous, l'émission Santé d'Europe 1, la psychanalyste et sexologue Catherine Blanc a livré son analyse sur la question. 

La question de Sébastien, 27 ans

"Avec ma copine, nous sommes ensemble depuis 3 mois, mais elle se refuse encore à moi. Parfois, elle est d'accord pour une relation sexuelle, mais ça tombe le jour où moi, je ne peux pas, par exemple car je suis encombré par un petit symptôme pas très agréable. C'est à mon sens l'expression de notre incompatibilité. Qu'en pensez vous ?"

La réponse de Catherine Blanc

Les deux ont des difficultés. Il y en a une qui ne veut pas avoir de relation sexuelle, ou n'est pas encore prête, et Sébastien qui n'est pas prêt, quand sa copine, soudain, l'est. On peut donc se poser la question : est-ce que chacun s'organise pour se louper ? On peut aussi se dire que la copine de Sébastien n'a jamais été aussi prête que quand elle savait que lui ne l'était pas, ce qui voudrait dire que c'est plutôt elle qui est en difficulté à l'idée de faire l'amour. 

Est-ce normal de n'avoir aucun rapport sexuel au bout de trois mois de relation ?

Il n'y aucune obligation en la matière. Les relations de couple ont parfois besoin de temps pour se construire. Mais dans notre monde moderne, on ne se donne absolument pas le droit à l'attente, on ne la supporte pas, on veut l'immédiateté. Il y a aussi cette idée que, si on est ensemble, c'est qu'on a envie l'un de l'autre, donc on doit faire l'amour. Or, on peut aussi avoir envie de construire la relation, sans être d'une vieille époque. 

Il ne faut pas oublier que des générations entières se sont construites sur la base du flirt long jusqu’au mariage, et qu'encore aujourd'hui, parmi ceux qui sont religieux pratiquants, certains n'ont une sexualité qu'après le mariage. Il n'y a rien d'anormal à attendre, si ce n'est que notre société va un peu plus vite.

Sébastien doit-il aborder le sujet avec sa copine ?

Oui. Peut-être la copine de Sébastien ne lui a-t-elle pas raconté ce qui est à l'origine de sa difficulté. Peut-être est-ce parce qu'elle est vierge, ou parce qu'elle a des histoires douloureuses dans son passé. Ainsi, elle retarde le premier rapport pour créer quelque chose qui noue la relation, mais d'une façon un peu maladroite.

Sébastien peut lui demander quelle est sa difficulté, mais il peut aussi se poser la question de savoir pourquoi il faut que cette première relation sexuelle arrive maintenant, ou de savoir pourquoi il ne peut pas rester avec quelqu'un qui le frustre. À l'inverse, il peut aussi se demander pourquoi il reste depuis trois mois avec un partenaire qui le frustre.

Peut-on vraiment être incompatible sexuellement avec son partenaire ?

Les relations parlent de compatibilité, mais pas corporelle. Tous les corps sont prêts et capables de s'emboîter. En revanche, émotionnellement, les choses sont plus complexes. Certains couples se marient et vivent ensemble tout en étant parfaitement incompatibles, avec par exemple la pudeur de l'un qui a alimenté l'inhibition de l'autre. Mais les deux conjoints peuvent pour autant être socialement dans la cohérence.

Les + lus