Les maladies infectieuses de plus en plus difficiles à soigner en raison de la résistance aux antibiotiques, selon l'Institut Pasteur

  • A
  • A
Partagez sur :
Le directeur de la communication de l'Institut Pasteur, Jean-François Chambon, a dévoilé sur Europe 1 les avancées que permet le Pasteurdon. Parmi elles : la recherche sur la résistance aux antibiotiques, un phénomène de plus en plus important. 
INTERVIEW

Le Pasteurdon 2019, c'est jusque dimanche. Invité à 5h40 de Julien Pearce, le directeur de la communication et du mécénat de l’Institut Pasteur, Jean-François Chambon, y a expliqué notamment l'importance des recherches dans la résistance aux antibiotiques, l'un des enjeux sanitaires prioritaires de l’institut Pasteur, avec la lutte contre les maladies infectieuses émergentes et les travaux dans les neurosciences. "Il est crucial pour nous de proposer de nouvelles approches, puisqu’on fonctionne avec des antibiotiques qui sont relativement anciens, donc d’année en année on voit de plus en plus de résistance", explique Jean-François Chambon. "La conséquence, c’est que des maladies infectieuses qu’on soignait relativement bien vont devenir de plus en plus difficiles à soigner ou le sont déjà."

Les dons ont permis de faire des avancées importantes sur les virus Ebola et Zika

Parmi ces maladies, on retrouve des infections contractées lors d’interventions chirurgicales, comme les staphylocoques par exemple. Selon Jean-François Chambon, une prudence plus importante devrait être de mise pendant les opérations médicales.

Les dons récoltés durant l’opération Pasteurdon représentent un tiers du budget opérationnel, et il a notamment permis ces dernières années de faire des avancées sur des épidémies importantes comme Ebola ou Zika. "On a pu prouver le lien entre Zika et la microcéphalie (une maladie qui déforme le crâne des nouveau-nés, ndlr). Nous sommes aussi à l’origine de l’alerte sur l’infection de salmonelle dans le lait en poudre", développe Jean-François Chambon.

Pour faire un don à l’institut Pasteur, c’est sur pasteurdon.fr ou par SMS ou téléphone au 3620. Europe 1 est partenaire de l'opération. 

 

Europe 1
Par Thomas Vichard