LA QUESTION SEXO - Avoir un gros pénis peut-il handicaper mes relations sexuelles ?

  • A
  • A
Sexo
© Pixabay
Partagez sur :
Mercredi dans l'émission "Sans Rendez-Vous", sur Europe 1, la sexologue Catherine Blanc répond à un auditeur qui craint que la taille de son pénis n'effraye.
EUROPE 1 VOUS ACCOMPAGNE

Et si parfois la taille, ça comptait ? Dans les films pornographiques, il paraît souvent avantageux d'avoir ou d'avoir affaire à un gros pénis. Et dans la vraie vie ? Au micro de Mélanie Gomez, dans Sans rendez-vous, sur Europe 1, la sexologue Catherine Blanc explique qu'il y a parfois des précautions à prendre dans ce cas pour s'épanouir dans sa sexualité. 

La question de Serge 

J'ai un très gros sexe, qui faisait l’admiration dans les vestiaires. Aujourd'hui, je suis plutôt mal à l’aise dans mes relations sexuelles. J'ai peur d'inquiéter, de faire mal, et le vit comme un handicap. Qu'en pensez-vous ? 

La réponse de Catherine Blanc 

"On pense toujours que les micropénis sont problématiques mais inversement, un trop gros pénis peut l'être aussi. Ce n'est pas parce que cela figure dans les représentations fantasmées des gens, ou que cela suscite des commentaires dans les vestiaires, que c’est pour autant facile dans la sexualité. Il faut pouvoir pénétrer, et ne pas effrayer l’autre d’être pénétré.

À partir de quand peut-on dire qu’un sexe est trop gros ? 

Ce n'est pas vraiment une question de centimètres. Le fait est que, si dans les vestiaires, ça forçait l’admiration, c’est que les garçons autour devaient considérer que celui-là était de bonne taille. Il y a aussi des confusions à ne pas faire. Un pénis en érection ou un pénis à l'état flaccide ne donnent pas nécessairement la même taille. Il y a des pénis qui ne sont que gonflés quand ils sont en érection, et qui gardent donc la même taille. Et il y a des pénis qui sont tout petits à l'état flaccide et qui s’étendent dès lors qu’ils sont en érection.

Est-on vraiment limité, quand on a un très gros pénis, par exemple dans les positions sexuelles ou dans la durée du rapport ?

Un vagin a une capacité d'élasticité importante, un bébé peut en sortir. Un rectum n’a pas du tout la même capacité d’accueil, sans un considérable préalable de détente. Car c'est un muscle, contrairement au vagin. Ce que je trouve intéressant, c’est que dans ce cas-là, on est obligé de faire cas de l’autre, d’être dans une relation de bienveillance, où l'on accompagne jusqu'à l'ouverture nécessaire. 

Est-ce que Serge devrait prévenir son ou sa partenaire ?

Si c’est son inquiétude, il faut le dire. Mais il y a toujours le risque de se voir répondre "dans ces conditions, pas du tout". Je crois qu’il faut plutôt se dire, "avec mon pénis, on peut faire plein de choses". Et si on fait ami-ami, les choses se passent paisiblement... 

Europe 1
Par Catherine Blanc