Jambes lourdes : nos conseils pour régler vos soucis de circulation

  • A
  • A
La sensation de jambes lourdes concerne quelque 15 millions de Français.
La sensation de jambes lourdes concerne quelque 15 millions de Français. © Pixabay
Partagez sur :
Près de 15 millions de Français, pour la plupart des femmes, souffrent de problèmes de circulation dans les jambes. Quelques gestes simples permettent toutefois de soulager les symptomes.
EUROPE 1 VOUS ACCOMPAGNE

C'est la fin de journée et vous avez l'impression que vos jambes pèsent une tonne ? Vous n'êtes pas seul. Quelque 15 millions de Français, dont 70% de femmes, souffrent en effet de problèmes de retour veineux. Voici quelques conseils délivrés par Jimmy Mohamed, médecin généraliste, consultant d'Europe 1 et auteur de En attendant le docteur (Flammarion), qui devraient contribuer à vous soulager.

Portez des vêtements appropriés

Le premier conseil du médecin est de ne pas porter de vêtements trop serrés au niveau des jambes : "On oublie le jean trop serré, ça n'améliore pas la circulation". Et lorsque vous faites de longs voyages, "il faut porter des bas de contention", recommande-t-il. En avion, évidemment, mais aussi en voiture.

Vos chaussures, elles aussi, peuvent avoir un impact. Jimmy Mohamed préconise donc "d'avoir une bonne semelle, une bonne paire de chaussures à plat et d'éviter les hauts talons".

Ne restez pas statique

Surtout, ne restez pas assis trop longtemps. "Lutter contre le fait d'être statique, c'est aussi faire des pauses toutes les deux ou trois heures et marcher lorsque vous voyagez", poursuit notre médecin. Même si cela peut vous paraître douloureux au départ, marcher permet en effet d'activer la circulation veineuse.

Dans le pire des cas, essayez tout de même de contracter vos mollets en appuyant sur le sol avec votre pied.

Utilisez de l'huile de massage

Quant à la petite douche fraîche sur les jambes, "pourquoi pas", répond le Dr Mohamed. "Ça stimule un peu le circuit lymphatique et veineux, mais il ne faut pas que ce soit trop agressif non plus".

Les massages peuvent également aider. D'autant que "n'importe quelle huile de massage peut faire l'affaire", insiste-t-il. Et que le moment est rarement désagréable…

Évitez le sel

Du côté de l'assiette, là aussi, quelques conseils simples peuvent vous être utile. Nul ne peut vous déconseiller de vous hydrater correctement et d'éviter de manger trop salé. "Le sel fait de la rétention, et notamment lorsqu'on a de l'insuffisance cardiaque", précise Jimmy Mohamed.

"Les plats épicés auraient également un impact, mais peut-être un peu plus modéré", complète-t-il.

Et les médicaments, dans tout ça ?

Depuis 2008, les veinotoniques, censés, comme leur nom l'indique, avoir un effet tonifiant sur les veines, sont totalement déremboursés par la Sécurité sociale. "Cela veut dire que le service médical rendu est plutôt faible. Les médecins en prescrivent très peu, voire pas du tout", explique notre médecin. "Après, j'ai des patients qui me disent aller mieux avec ça. Tant qu'il n'y a pas d'effet secondaire, je leur dis pourquoi pas, mais mieux vaut utiliser les petits conseils qu'on a donnés."

Toutefois, si vous ces conseils ne vous permettent pas d'aller mieux, n'hésitez pas à consulter un angiologue et/ou un phlébologue. Ces spécialistes dresseront alors un diagnostic précis de votre état veineux. Parfois, cela peut aller jusqu'à la phlébite, une affection à prendre très au sérieux qui nécessite souvent une hospitalisation.

Les + lus