Est-il dangereux d'utiliser un médicament après sa date de péremption ?

  • A
  • A
S'ils sont conservés dans de bonnes conditions, la plupart des médicaments peuvent être utilisés quelques semaines après leur date de péremption. 2:53
S'ils sont conservés dans de bonnes conditions, la plupart des médicaments peuvent être utilisés quelques semaines après leur date de péremption. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
La plupart des médicaments peuvent être consommés quelques semaines voire quelques mois après leur date de péremption. A noter cependant qu'avec le temps, les principes actifs perdent en efficacité, rappelle le docteur Jimmy Mohamed jeudi dans "Sans Rendez-vous" sur Europe 1.

Que faire des médicaments périmés qui s'empilent dans votre armoire à pharmacie ? Peut-on encore les utiliser ou est-ce qu'il vaut mieux s'en débarrasser ? Tout dépend du type de médicament et de ses conditions de conservation, répond le docteur Jimmy Mohamed jeudi dans Sans Rendez-vous sur Europe 1. Pour prolonger leur efficacité, il recommande de conserver pilules, collyres et sirops dans un endroit sec, à l'abri de la chaleur et de la lumière. 

"En principe, si un médicament est périmé, il faut le jeter ou, encore mieux, le rapporter au pharmacien pour qu'il soit recyclé. Dans les faits, si vous utilisez un comprimé périmé depuis quelques mois, ce n'est pas si grave que cela. Le principal risque n'est ni une intoxication ni des effets secondaires délétères mais une efficacité dégradée du principe actif. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle on recommande de stocker les médicaments à l'abri de la lumière, de l'humidité et d'éviter certaines conditions extrêmes. Si l'on respecte ces conseils à la lettre, le médicament restera consommable même une fois la date de péremption dépassée.

Tous les médicaments n'ont pas la même durée de conservation

La durée de conservation varie cependant d'un médicament à l'autre. Les comprimés les plus communs, comme l'ibuprofène ou le paracétamol, sont censés être valables entre trois et cinq ans après la fabrication. Mais une étude parue dans la revue scientifique JAMA Internal Medicine a montré que certaines molécules, notamment la codéine et l'aspirine, seraient utilisables quarante ans après la date d'expiration. Mieux vaut toutefois s'en tenir à quelques mois... 

Certains médicaments sont plus sensibles que d'autres à la conservation de longue durée. Les plus fragiles sont les médicaments liquides ou sucrés, comme les sirops ou les collyres pour les yeux, qui ont tendance à se dégrader un peu plus vite. Ceci n'est pas dû à la température ou la lumière mais au risque de contamination microbienne. Ces médicaments doivent donc être conservés dans des conditions bien précises. 

Il faut garder en tête que les médicaments ont quatre ennemis : l'eau, l'oxygène, la lumière et la température. La salle de bain n'est pas donc pas indiquée puisque que c'est une pièce humide. Le médicament risque donc d'y être agressé et peu dégradé."

Europe 1
Par Jimmy Mohamed