Des préservatifs remboursés sur prescription médicale pour aider à lutter contrer le sida

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Pour aider à lutter contrer le sida, la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a annoncé mardi que certains préservatifs seront remboursés sur prescription médicale.

Des préservatifs seront désormais remboursés sur prescription médicale pour aider à lutter contrer le sida, a annoncé mardi la ministre de la Santé Agnès Buzyn sur France Inter. Ce remboursement concernera une marque particulière de préservatifs, qui pourra être prescrite par les médecins, a-t-elle ajouté, sans nommer la marque en question.

La Haute autorité de santé a émis un avis favorable. "Il y a un dispositif médical qui s'appelle le préservatif, qui a demandé à être évalué par la Haute autorité de santé, qui a émis un avis favorable pour le remboursement d'une marque de préservatifs à un coût très faible", a expliqué Agnès Buzyn. Selon elle, "on pourra maintenant, quand on est un jeune ou quand on présente des risques particuliers, ou pas d'ailleurs, quand on est une femme ou quand on est un homme, aller voir son médecin et avoir des préservatifs remboursés sur prescription médicale".

Environ 6.000 nouveaux cas par an. "Aujourd'hui, nous découvrons chaque année environ 6.000 nouveau cas, (...) notamment chez les jeunes, autour de 800 à 1.000 nouveaux cas chez des gens de moins de 25 ans, qui utilisent souvent le préservatif pour leur premier rapport sexuel, mais pas dans les actes suivants", a-t-elle souligné.